L’Œil de Terra

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

On entre dans la partie finale de l’Hérésie, et les recueils vont commencer à s’enchainer. Un livre sur deux sur les dernieres sorties. Avec une telle profusion de nouvelle on se retrouve avec des recueils qui n’ont pas vraiment de Thème si ce n’est de sortir tout ce qui a été écrit jusque la.
On va voir si ce recueil est plus homogène que les deux précédents mais j’ai un doute.

Le Loup de Cendre et de Feu

L’histoire du livre

Cela fait 200 ans que la grande croisade à été lancé et l’imperium de l’humanité est confronté a son plus gros chalenge : un gigantesque empire Ork.

L’histoire avec un grand H

L’attaque sur l’empire Ork d’Ullanor avait commencé et impliquait presque la moitier des légions. Les Luna Wolves d’Horus devaient percer les mondes extérieurs et offrir une route vers le centre de l’empire. L’attaque avait eu lieu sur Gorro un monde ferraille.
Un monde totalement improbable qui n’aurait jamais du exister sans la technologie démente des Ork.
Mais la résistance est forte et Horus est tenu en échec pendant la premiere phase de l’opération. C’est a se moment qu’arrive l’empereur avec ça flotte pour se battre au coté de son fils.
Les force combiné des Luna Wolves et des Custodes est inarrêtable mais la désagrégation du monde Ork met l’empereur en difficulté. Il sera finalement sauvé par Horus et la flotte mettra le cap vers Ullanor pour la confrontation finale.

Conclusion

Ils sont malins à la blacklibrary, cette nouvelle a été écrite pour être vendu avec le roman graphique l’honneur de Macragge et franchement elle est bien plus intéressante.
Graham McNeill joue avec le lecteur en commençant par « j’étais là le jour où Horus a sauvé l’Empereur. » Il enchaine en faisant intervenir Sejanus et en invoquant le souvenir de Vatale Gerron Terentius. Bonne petite nouvelle en vérité.

Aurelian

L’histoire du livre

L’histoire d’Aurelian Lorgar résumé en 100 pages

L’histoire avec un grand H

Prologue : Héraut du Dieu Unique :

Lorgar a enfin gagné la guerre sur Colchis et attend la venue de son père.

Le Dix-septièmes fils (quatre jours apres Istvaan V)

Horus a réuni ces frere apres le massacre d’Istvaan V pour tenir conseil mais ça ne se passe pas comme prévus. Lorgar voit que ce n’est pas Fulgrim qu’il a devant les yeux mais un démon et l’attaque sans retenu. Parvenant presque a le tuer, mais il ne veut pas le tuer, il veut apprendre son nom pour pouvoir le bannir ou au moins l’affaiblir pour que Fulgrim puisse reprendre le contrôle.

Apres cette réunion mouvementé Lorgar a une conversation avec son frere Magnus qui lui demande de lui expliqué se qu’il a vue pendant son pèlerinage.

Le Pèlerin : (quarante-trois ans avant Istvaan V)

Lorgar guidé par Ingethel s’engage dans l’œil de la terreur a la rencontre de son destin.
A mesure qu’il progresse dans l’œil de la terreur Ingethel questionne Lorgar et en retour il lui parle de la naissance de Slaanesh et de la chute de l’empire Eldar.
Il rencontre finalement un avatar de Khaine et Lorgar decide de le tuer pour abréger ces souffrance.
Ingethel lui dit que c’est une leçon qu’il doit se rappeler avant la fin: même un dieu peut mourir.

Et Lorgar lui demande comment ça va finir ? Par la guerre comme cela a commencé.

à la guerre

Ingethel le transporte ensuite dans le futur a la porte de l’éternité ou il voit ça légion se battre contre les Imperial Fist et les Blood Angel, et Argel Tal se faire tuer par Sanguinius.

Finalement ils retournent dans l’œil de la terreur et quand Lorgar lui demande pourquoi ne pas avoir convoqué Magnus le plus puissant d’entre eux ? Ingethel lui répond que Magnus est venu de lui-même et lui montre la tour ou il se trouve.
Et a la fin de son pèlerinage va voir Magnus pour le prévenir mais celui-ci le prend pour un démon et l’a chassé…

Avant de partir Ingethel prévient Lorgar qu’il y’a plusieurs futur ou il meurt :
Sur Grièche en essayant de s’interposer entre Russ et Magnus si il y’a un duel il mourra.
S’il lève son arme contre Corax aussi

Il explique aussi a Lorgar qu’il doit recruter 50000 guerriers de plus et moissonné les vies humaines (comme on l’a vue dans une autre nouvelle plus l’imperium tue de monde plus ça alimente les dieux du chaos^^).

l’élu du Panthéon

Et Ingethel fuit en laissant Lorgar. Un des dieux du chaos a rompu le pacte avec ces frères et a décidé d’intervenir en personne…

Comme on pouvait s’y attendre c’est Khorne qui a perdu patience et a envoyer An’Ggrath le déchaîné pour mettre a l’épreuve Lorgar. Mais apres un duel dantesque Lorgar arrive à battre le démon.
Et bien entendu Tzeentch ne pouvant pas laisser Khorne intervenir seul il envoie Kairos le tisseur de destins faire passer une épreuve a Lorgar. Mais Kairos est contrarier parce qu’a cause de la volonté des dieux il doit dire la vérité pour la premiere fois de ça vie.
Et alors qu’une des têtes de Kairos propose un choix à Lorgar l’autre pleur de ne pouvoir mentir.

Ila le choix soit vaincre Guilliman a Calth et gagné le respect de ces frères soit être ailleurs gagner la guerre dans l’ombre.

Mais il a une dernière question : Il veut voir se qui se passera si il perd la guerre.

La fin de la croisade

Magnus se rappelle de la visite de Lorgar et s’en veut de l’avoir congédié et il se demande si Lorgar va aller affronter Guilliman ou pas.
Horus convoque finalement Lorgar pour lui donner ces ordres et lui dire qu’Angron l’accompagnera dans les cinq cents mondes pour l’aider à vaincre les ultramarine.

Mais avant de partir Lorgar va retrouver Fulgrim et prend d’assaut toute la flotte des Emperor’s Children, pour forcer le démon à lui dire ce qu’est devenu le vrais Fulgrim. Apres l’avoir vue coincé dans son tableau et lui avoir parlé, Lorgar part rassurer en sachant que ce n’est qu’une question de temps avant que Fulgrim ne brise le démon.

Conclusion

Aaron Dembski-Bowden nous livre un tres bon portrait de Lorgar qui explique tout son cheminement depuis le début de son pèlerinage jusqu’à la croisade des ombres. Et en plus il nous apporte les réponses sur l’état de Fulgrim et le fait qu’il a bien réussit à reprendre ça place.
C’est du tres bon Bowden et ça n’a pas pris une ride.

Massacre

L’histoire du livre

Konrad Curze à convoqué ça légion sur Istvaan V.

L’histoire avec un grand H

Le capitaine Malcharion de la 10eme compagnie des Night Lord a reçus l’ordre de se rendre sur Istvaan V, l’heure était venue. Avant de partir il massacre la flotte 2901eme flotte expéditionnaire avant de partir. Arrivé sur Istvaan il avait prudemment attendu que les autres légions fassent le gros du travaille pour se contenté de s’attaquer au cible moins dangereuse.

Conclusion

Les nouvelles de Bowden sur les Night Lord pendant l’hérésie d’Horus mette toujours en scène les personnages de ça trilogie Night Lord. C’est bien vu et c’est souvent bien fait.

La Confrérie de la lune

L’histoire du livre

Les court martial ce poursuivent sur le Swordstorm

L’histoire avec un grand H

C’est au tour de Torghun Khan d’être interroger. Il fait le récit de ces premières campagnes en temps que Khan et surtout de la campagne qui l’a mené à côtoyer le capitaine Moy des Luna Wolves. C’est au court de cette campagne qu’il est initié à la loge par un de ces capitaines, le capitaine Hakim.
Apres son témoignage il attend la décision de Jaghataï.

Conclusion

C’est une bonne idée de nouvelle. Elle donne une idée de comment on peut se retrouver entrainer dans une sombre affaire pour de bonne raison. Par contre elle introduit un personnage : Hakim, qui sort totalement de nulle part…

L’Héritier

L’histoire du livre

L’Apôtre noir Eliphas a pour mission de prendre Kronus dans le cadre de la croisade des ombres.

L’histoire avec un grand H

Alors Eliphas est envoyé sur Kronus avec un groupe de combat constituer de Word Bearer et de Word Eaters. Il doit détruire la planète dans le sang pour aider au déclanchement de la tempête de la ruine. Mais dans le même temps il poursuit un plan plus personnel pour devenir prince démon.
Dans le même temps les World Eaters ne sont pas contant parce qu’Eliphas les prend pour des cons… Du coup ils ont une discussion philosophique sur les griffes de bouchers, la vie sans, la vie avec etc. etc.

Note : dsl mais la… C’est tellement décalé par rapport au fluff que je ne peux pas être sérieux 

Conclusion

Torquill Eliphas est le personnage principal de la campagne du chaos dans Dawn of War 2. Je n’ai pas vraiment trouvé intéressent cette nouvelle parce qu’elle apporte rien. En plus elle sort 6 ans apres le jeu donc bon. Elle fait un peu office de remplissage je trouve.
Les Word Eaters parle normalement Thorpe a totalement zapper les griffe de boucher… Enfin si il y a pensé mais apparemment, ils peuvent les utilisés quand ils ont envie. Ce n’est pas vraiment bon …

La seul information capital c’est que Lorgar réunie ça légion a Tarsaron apres la croisade des ombres.

Vorax

L’histoire du livre

L’anneau de Fer est la ligne de combat entre le mechanicus noir et les Imperial Fist autour de Mars.

L’histoire avec un grand H

Le ratiomancien Spaal a pour mission de faire le plus de dégât possible sur l’anneau de fer.
Et la découverte d’un technaugure blessé lui donne l’occasion de corrompre l’intégralité des systèmes de l’anneau en une seule fois.
Mais alors qu’il est a l’ouvrage il est repérer par des unités Vorax de la Legio Cybernetica, il essaie bien d’utilisé le code corrompu sur eux mais ces choses sont anciennes bien trop anciennes et n’ont en tête que le meurtre …

Conclusion

Petite nouvelle de noël sans prétention. Elle n’apporte pas grand-chose pour ne pas dire rien mais se laisse lire.

Le Feu d’acier

L’histoire du livre

C’est le retour d’Idriss Krendl qui n’est pas mort devant fort Misère.

L’histoire avec un grand H

Idriss Krendl qui s’était moqué de l’infirmité de Dantioch a été grassement récompenser, il a perdu son honneur son vaisseaux et son armée a la bataille de Fort Misère mais en plus de ça il a hérité d’un corps brisé et défigurer.
Mais l’heure de la vengeance a sonné, apres de nombreux calcule il a trouvé une citadelle ayant les mêmes proportions que le palais imperial et ils comptent utiliser les armes de Diamat pour préparer une stratégie pour Terra.
Et cette planète c’est Euphoros qui est défendu par une centaine d’Emperor’s Children mais ça ne dérange pas trop notre Iron Warriors.
L’offensive est un succès et le protocole Feu d’acier est validé, il sera présenté a Perturabo.

Conclusion

Nouvelle original sortie pour être publier en solo, ça nous montre les difficultés à venir pour Horus pour tenir ces troupes et ça remet en selle un personnage que je ne pensais jamais revoir. On va voir si Sanders continue sur cette voie.

Marqués de Rouge

L’histoire du livre

Thiel qui a rejoint la bordure de l’imperium Secundus continue à se battre et a irrité ces supérieurs.

L’histoire avec un grand H

Sur la station d’écoute Protus, Thiel mène un assaut mais il est en mauvaise posture, l’ennemie se bat bien.
Il se souvient de comment tout ça a commencé, il est arrivé en garnison sur Oran et le capitaine Likane lui a interdit de partir en mission. La guerre était finit dans les 500 mondes comme l’avait dit le primarque.
Mais les rapports faisaient état de plusieurs stations d’écoute qui n’émettaient plus et il est partie en mission de reconnaissance quand même.
Mais ce qui devait être une petite mission de reconnaissance devient une course contre la montre. Ils découvrent que les hérétiques prépare une opération d’envergure avec pour but de frapper Macragge, l’opération temple de nuit.

Conclusion

Prélude de l’audio Drama Nightfane sortie trois ans plus tard, Nick Kyme continue l’histoire de Thiel. C’est étrange comme Nick Kyme peut développer deux personnage totalement diffèrent pour les ultramarine Thiel et Sicarius, et en rendre un attachant et l’autre juste plat…

Maitre de la premiere

L’histoire du livre

Les relations entre terran et calibanites ne sont pas au beau fixe sur Caliban.

L’histoire avec un grand H

L’entente n’a jamais été parfaite entre les Terrans et les nouveaux mondes de recrutement des légions mais c’est encore plus difficile entre les Terrans et les Calibanites. La premiere légion ayant été recruté en premier, les Terrans qui en font partie son encore plus orgueilleux que les autres.
Et ils sont un certain nombre coincé sur Caliban à ne pas aimer ce que devient la légion. Les serments d’allégeances ne parlent même plus de l’imperium ou de l’empereur. La marque de l’ordre est de plus en plus visible et le pouvoir de Luther s’effrite de plus en plus.
Le capitaine Melian décide de faire part de ces récrimination a sont supérieur le maitre de chapitre Astelan. Qui a ça grande surprise partage ces craintes.
Ils décident de réunir les capitaines fidèles à l’empereur et de mener une révolte contre Luther.
Bien entendu tout cela n’est qu’une feinte et Astelan est resté fidèle a Luther il n’a fait cela que pour pouvoir emprisonné en une fois toutes les brebis galeuses de la légion.
Astelan tiens le Lion pour responsable des soucis de la premiere légion et décide donc de suivre Luther faute de mieux en attendant de prendre le contrôle par lui-même.

Conclusion

L’histoire se déroule en même temps que gardien de l’ordre. En une dizaine en six ans depuis qu’il a repris en main la destinée de la premiere légion, Thorpe a réussit a infléchie la voie tracé par ces prédécesseurs. Je ne sais pas encore comment va finir cette histoire mais je dois admettre que j’avais mal jugé le travail de Thorpe en me basant exclusivement sur les livres et en ne lisant pas toutes les nouvelles.

Stratagème

L’histoire du livre

Thiel est reçus en entrevue privé avec le primarque

L’histoire avec un grand H

Guilliman a convoqué Thiel a l’endroit ou il a faillit être assassiné dans un défis a l’adversité.
Il veut lui parler des modifications tactique et de la mise en place des marqué de rouge par Thiel. Une initiative personnelle qui n’est approuvé par aucun capitaine et qui se permet de recruter dans toutes les légions.
A la grande surprise de Thiel, Guilliman est totalement d’accord avec lui. Tout cela va a l’encontre de se qu’il a ecrit dans son futur codex mais la guerre à changer, le temps des légions touche a ça fin et elles doivent se repenser en unité plus petite et plus polyvalente. Avec des escouades multitâches plutôt que des compagnies mono tache. C’est le début d’un nouveau codex.

Conclusion

Petit clin d’œil de Kyme qui laisse penser que Guilliman a piqué toutes ces idées pour le codex astartes a Thiel. C’est assez drôle et ça me plais bien :p

La Longue nuit

L’histoire du livre

Jago Savatarion est toujours prisonnier sur l’Invincible Reason et ces pouvoirs de psyker le fond souffrir.

L’histoire avec un grand H

Dans ça prison, Jago entend des voix, beaucoup de voix, mais l’une d’elle revient souvent et a le don de l’apaiser. Une jeune fille qui lui pose beaucoup de question et qui arrive à empecher son pouvoir de le tuer.
Il a longtemps crue que c’était un fantôme, la voix d’une personne qu’il avait tué et revenu le hanté mais en fait c’est la voix d’une des astropath du vaisseau. Elle prend beaucoup de risque pour lui, pour l’aider et cela sans raison et ça trouble Sevatar peut habituer à ça.
Mais elle finit par ce faire prendre et punir. Et Sevatar va être transférer sur un autre vaisseau.
Mais quand il apprend qu’elle a été blessé a cause de son aide, il redevient le premier capitaine des Night Lord, il redevient la Justice le jugement et la punition. Il s’évade va tuer l’homme qui a torturer l’astropath et ce rend.

Conclusion

Aaron Dembski-Bowden continue à explorer et enrichir l’histoire des Night Lord avec cette plongé dans la psyché de Sevatar. J’avoue ne pas connaitre l’histoire de cette légion a la fin de l’hérésie et je suis curieux de voir comment tout ça va finir.

Les Péchés du père

L’histoire du livre

La suite des vertus des Fils

L’histoire avec un grand H

Alors que Sanguinius voit ces fils endosser encore une fois le même rôle il se rend compte qu’il faut qu’il leur explique clairement se qu’il attend d’eux. Et donc il leur fait changer de rôle Amit en défense et Azkaellon a l’attaque. Il faut qu’ils apprennent à penser par eux même et qu’ils arrêtent de se limité à protéger leur père génétique pour le bien de l’humanité.

Conclusion

Alors j’étais partie pour dire que la nouvelle n’était pas utile et que franchement ça aurait pu être ajouté à la fin des vertus des Fils mais en fait c’est des audio Drama de 30 minutes et du coup deux audio, deux nouvelles. Donc ça peut passer, par contre il faut lire les deux nouvelles à la suite du coup.

L’eagle’s Talon

L’histoire du livre

La chute du macro-transporteur Eagle’s Talon a changé la donne dans la guerre pour le continent sud mais personne ne savait exactement pourquoi il était tombé de l’orbite.

L’histoire avec un grand H

Les enregistrements qui ont été retrouvé par les Iron Warriors apres la bataille prouve que le sabotage du transporteur a été l’œuvre de trois escouades d’infiltrations de la VIIème légion.
L’Eagle Talon était le plus gros vaisseau de débarquement en activité chez les Iron Warriors si il avait déposé ça cargaison sur Tallarn la guerre aurait été perdu c’est pour ça que la mission d’infiltration a été autorisé.
Devant l’impossibilité de se rendre maitre du vaisseau le chef de mission se voit contraint de le saboter et de le faire s’écraser sur Tallarn.

Conclusion

John French joue avec se que l’on sait des Imperial Fist : Les protecteurs les prétoriens qui ne montre aucun sentiment et que rien n’arête et ce qu’ils sont vraiment des guerriers qui peuvent douter mais qui place l’honneur et la fidélité au dessus de tout. A voir ce que donne la deuxième partie.

Dépouilles de Fer

L’histoire du livre

Suite a la chute de l’Eagle’s Talon la bataille pour Tallarn a totalement changé.

L’histoire avec un grand H

Alors que la victoire était a porté de main, la chute de l’énorme vaisseau avait tout gâché. L’impacte avait créé une dépression de plus de 100km et les radiations et les vents avait obscurcie le champ de bataille pendent 5 jours.
La maitre de forge Koparnos c’est sortie vivant de l’impacte mais est en train de mourir a cause des radiations et des poisons. Il decide de partir chercher une façon de survivre plutôt que de mourir la. Il va trouver le titan Ostensor Contritio qui est encore en état de fonctionné. C’est un titan loyaliste mais il decide quand même de le réparer et d’en prendre le contrôle.
Il fusionne le princept à l’esprit de la machine devenu folle a cause de la douleur et lui ordonne de retourner au combat.

Conclusion

Alors c’est quand même limite un pauvre space marine qui sait connecter un princept à un titan… Disons que l’histoire n’est pas mal mais elle est presque impossible sauf illumination démoniaque. C’est une bonne suite à la premiere nouvelle mais ça reste une nouvelle anecdotique.

La Soumission Finale de Soixante-Trois Quatorze

L’histoire du livre

La flotte d’Horus à commencer son chemin de retour vers Terra et reprend une par une les planètes ou il est déjà passé.

L’histoire avec un grand H

Sur 63-14 Mayder Oquin le gouverneur imperial se souvient de toute ça carrière passer au coté d’Horus avec la flotte 63. Et aujourd’hui Horus est de retour et lui demande de lui juré fidélité sinon il va détruire la planète.
Mais la Fidélité de Mayder Oquin a toujours été acquise à l’empereur…

Conclusion

C’est une petite nouvelle du calendrier de noël 2014. Il ne faut donc pas s’attendre a grand-chose mais j’ai bien aimé. Le vieux guerrier qui part affronter son destin.

Le Héraut de Sanguinius

L’histoire du livre

L’histoire du premier Héraut de Sanguinius

L’histoire avec un grand H

Sanguinius est le nouvel empereur de l’imperium Secundus et Azkaellon a peur pour ça sécurité surtout apres la tentative d’assassinat contre Guilliman. Il parvient donc à convaincre Sanguinius de lui laisser choisir un Héraut.
Pour ce faire il réunie la garde Sanguinienne et tire au sort deux de ces frères.
Ensuite les deux frères sont réunis dans une pièce et ils font un nouveau tirage. Le perdant meurt et le deuxième se voit mettre un casque chauffer à blanc sur la tête pour devenir le Sanguinor.

Conclusion

Oui mais non, je veux bien être large d’esprit et accepter beaucoup de chose mais j’espère pour Andy Smillie qu’il y’a une suite a cette … Chose… Parce que le Sanguinator qui est juste un grand brulé non désolé…

Conclusion Général

Au final du tres bon et du tres mauvais. Plusieurs bonnes petites histoires servant à introduire les derniers volumes de l’Hérésie d’Horus ou des volumes plus personnels sur certaines légions.
Mais on termine sur une nouvelle d’Andy Smillie qui a tout de l’inachevé et c’est dommage. C’est un bon recueil de nouvelles avec des sujets assez divers mais elles auraient surement rendu bien mieux en étant mis dans le bon contexte.