L'Age des Ténèbres

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

Deuxième recueils de nouvelles de l’hérésie d’Horus avec cette fois neufs nouvelles, certaines réussit d’autres moins mais pour la plupart assez intéressante. Avec l’introduction de nouveaux personnages et évènements.

Les règles du combat

L’histoire du livre

Guilliman encore sous le choc des combats sur Calth est en train d’écrire son grand Œuvre : l’Imperium Secundus le codex Astartes.

L’histoire avec un grand H

Alors que l’imperium s’effondre autour de lui ; Guilliman c’est enfermer pour finir d’écrire le Codex Astartes, livre de route devant servir à montrer le chemin aux futur space marine.
Dans le même temps nous suivons Remus Ventanus dans une série de bataille contre les forces hérétiques qui se sont tourné contre l’empereur de l’humanité.
Et à chaque bataille le codex lui apporte la solution sauf à la dernière bataille ou il est vaincu par Horus en personne.
Bien entendu toutes ces batailles sont des simulations pour permettre à Guilliman de mettre au point les bases tactiques de l’utilisation des chapitres.
Mais ce n’est pas la seul chose sur laquelle travail le primarque, il a aussi un plan qui doit sauver l’humanité. Oui l’humanité pas forcement l’empire mais l’empereur lui pardonnera parce que c’est ce qu’il y’a de mieux a faire.
C’est sur ces paroles bien mystérieuse que ce termine notre récits.

Personnages

Roboute Guilliman : l’hérésie d’Horus vient a peine de commencé il n’y a eu que deux affrontement majeur, Istvaan et Calth et il a déjà décidé que c’était perdu. Et en bon gestionnaire a déjà trouvé une feinte. Il va créer son propre imperium. C’est à se demander s’il n’est pas aussi hérétique qu’Horus…

Remus Ventanus : Capitaine de la 4eme compagnie des Ultramarine et héro de Calth. Il a été choisit par Guilliman pour l’aider dans la création du Codex parce qu’il a toujours été réputé indépendant et faisant preuve d’initiative a la tête de ces Fauteur de Trouble de la 4eme. Mais il est totalement subjuguer par son primarque et du coup ne fait preuve d’aucune initiative.
(Il va devenir un personnage récurant de l’univers d’Abnett et McNeill)

Le Codex Astartes

Ça à rien à voir avec l’hérésie d’Horus mais dans le sang d’Iax, le Chapelain Kastor nous parle des controverses entre traditionnalistes qui lisent le codex à la lettre et progressistes qui pensent que le codex n’est qu’une aide mais pas un dogme. Il parle aussi de Guilliman de retour dans le Sombre Imperium et qui est presque traité comme un hérétique par les traditionnalistes.

Conclusion

Bonne nouvelle d’introduction qui nous offre un petit spoil de Calth avec le nom d’un des héros du futur roman (mais c’est facile quand on est pote avec l’auteur^^). Et qui introduit les prémisses de la deuxième sécession que va subir l’imperium.
Je n’ai trouvé que deux points faible a cette nouvelle, la bataille contre les salamanders qui nous fait tout de suite comprendre que y’a un souci.
Et Guilliman qui demande une obéissance aveugle a ces fils et quarante pages plus tard il veut qu’ils fassent preuves d’initiative…. Ça doit être dur d’avoir un primarque lunatique.

Le fruit du Mensonge

L’histoire du livre

Malgré les lointaines rumeurs d’hérésie la vie suis son court sur le monde agricole de Viger-Mos, jusqu’à l’arriver de l’inconcevable… L’empereur est mort tuer par Horus.

L’histoire avec un grand H

Sur l’agri-monde de Viger-Mas la vie suis son cour, il ne se passe jamais rien et Léon s’ennuie ferme. La seul attraction a été l’arrivé il y’a quelque temps d’un commémorateur venu immortalisé les champs de blé…
Mais les rumeurs de guerre sont de plus en plus présente, Horus le fils favori de l’empereur se serait retourné contre lui.
Et soudain l’impensable se produit, la radio annonce la mort de l’empereur. Et une panique irrationnelle gagne la planète, les gens voient des space marine renégat partout, et Horus en personne est en route pour asservir la planète.
Devant la panique général Léon petit enfant perdu dans un monde d’adulte décide de se raccrocher à la seul personne qui semble ne pas succombé à la panique, le commémorateur Mendacs.
Mal lui en a pris le commémorateur travail pour l’Alpha Légion et c’est lui qui a organiser tout ça. C’est son boulot en fait créer la panique sur le plus de monde possible.

Conclusion

Etrange nouvelle qui sort totalement des sentiers battus par Swallow habituellement. Et pour tout dire c’est assez rafraichissant, ça me rappel un peu la légende des émeutes provoquer au état unis avec le feuilleton radiophonique la guerre des mondes.
Ça aurait pu passer pour l’OVNI de ce recueil mais c’était sans compter la nouvelle suivante de Nick Kyme.

Les Fils Oubliés

L’histoire du livre

Dans le but de convaincre Bastion de se ralier a eux les deux camps de l’hérésie envoient des négociateurs.

L’histoire avec un grand H

Bastion est une planète tres importante pour les loyaliste et pour les rebelles et ils ont donc décidé d’envoyer une délégation chaque pour négocier le ralliement de la planète.
Mais la navette transportant la délégation imperial se fait abattre avant d’avoir atteint la capitale. Se qui retarde l’arriver de nos deux spaces marines.
Alors que les deux délégations présentent leurs points de vue au sénat de Bastion il devient vite évident que le commémorateur envoyer par Horus à plus de charisme que les spaces marines envoyer par l’empereur.
Alors qu’Arcadese essaie maladroitement de sauver les meubles, Heka’tan partie vérifier quelques choses tombe nez a nez avec un Iron Warriors en train de préparer un mauvais coup. Apres avoir tué l’importun il revint juste a temps pour sauver le diplomate d’Horus d’une tentative d’assassinat du même assassin qui a tenter de les tuer plus tôt.
Apres avoir tué l’assassin tout semble rentrer dans l’ordre mais non c’est a se moment la que les charge sismique caché par l’Iron Warrior un peu plus tôt font sauter la planète, tuant Heka’tan par la même occasion.

Personnages

Heka’tan Capitaine de la 14eme compagnie des Salamanders il fait partie des quelques rescapé du massacre d’Istvaan. Cette nouvelle introduit le personnage qui sera réutilisé par la suite par Kyme.

Arcadese Capitaine Ultramarine qui a été grièvement blessé pendent les combat sur Ullanor, il se retrouvera dans le coma et ne se réveillera qu’après Calth. C’est aussi un personnage qui sera réutilisé par Kyme.

Histoire

Admettons que les deux camps envoient négocier des diplomates. Horus étant persuadé de perdre, il envoie un Iron Warrior pour détruire la planète juste après qu’elle ait déclaré son allégeance imperial. Jusque la ça se tien.
Mais alors pourquoi essayer de tuer les impériaux ? Je suppose que c’est Vorkellen qui voulait mettre toute les chances de son coté de gagner et qui a envoyer un assassin tuer la délégation.
Mais pourquoi l’assassin essaie de le tuer lui ? L’assassin doit le raté, pour donner encore plus de poids à son argumentation.

Conclusion

Je n’ai jamais été tres critique avec Nick Kyme, et j’ai toujours trouvé que malgré certaine lacune et son penchant pour les combat sans fin il s’en tirait plutôt bien mais la…
Qu’est ce qui lui est passé par la tête ? Le scénario avait du potentiel pourtant mais ça donne l’impression qu’il c’est débarrasser de ça au plus vite.

Le dernier Commémorateur

L’histoire du livre

Solomon Voss le premier et le plus grand des commémorateur est de retour dans le système Sol après avoir disparu.

L’histoire avec un grand H

Un vaisseau envoyer par Horus est arrivé dans le système Sol avec a son bord un seul passager, Solomon Voss le premier des commémorateur.
Il a été intercepté par les Imperial Fist est mis au secret sur Titan par les agents du Sigilite.
Iacton Qruze devait juger du sort de Solomon mais Rogal Dorn lui a coupé l’herbe sous les pieds en venant en personne écouter se que Voss a à dire.

Et ce qu’il a à dire n’est pas tres agréable.
Quand l’annonce de l’Hérésie lui est parvenue Voss n’a pas pu le croire et a voulu aller voir de ces propres yeux. Mal lui a pris car Horus a fait massacrer tous les commémorateurs sauf lui pour qu’il puisse témoigner de se qu’il était en train de faire.
Une fois son méfait accompli Horus à renvoyer Voss vers Terra porteur d’un message de ruine pour les impériaux.
Même si l’imperium gagne, la vérité imperial est morte, les idéaux de la grande croisade sont morts, il ne restera que la guerre la souffrance et la suspicion.
Dorn ne peut pas laisser Voss délivrer son message et décide de le tuer. Se qui en soit donne raison a Horus, la fin justifie les moyens.

Personnages

Solomon Voss : il est le premier des commémorateurs, c’est lui qui a soumis l’idée à l’empereur de créer un corps de personnes pour retranscrire l’histoire de la grande croisade.

Conclusion

Cette nouvelle me fait un peu penser a la dernière église du recueil précèdent. L’auteur nous amène à réfléchir sur la grande croisade et l’hérésie, sur les buts et les moyens mis en œuvre. Et sur le fait que malgré les bonnes intentions de départ, tout est définitivement perdu.

Avec une petite réflexion de Dorn quand même qui se demande si il y’a jamais eu d’idéal et que la grande croisade était une supercherie depuis le debut.

Renaissance

L’histoire du livre

Le capitaine Menes Kalliston de la 4eme confrérie des Thousand Son est de retour sur prospero. Il était aux commandes du Géometric quand Magnus a ordonné la dispersion de la flotte de défense …

L’histoire avec un grand H

De retour en orbite de Prospero pour s’apercevoir que la planète a été détruite et qu’il ne reste rien, Kalliston décide de mené une équipe de reconnaissance a la surface malgré les objections de son second Revuel Arvida.

Ce fut ça premiere erreur, les Thousand Son tombe dans une embuscade et ils sont tous tuer sauf Arvida (mais on en parlera plus tard) et Kalliston qui se fait capturer et interroger.

Kalliston pense qu’il est interrogé par les spaces Wolves qui sont responsable du massacre et qui cherche à savoir ou se trouve les survivants.
C’est ça deuxième erreur, il est interroger par Kharn en personne envoyer par Horus pour récupérer l’artefact avec lequel Magnus a réussit à le contacter quand il était dans le temple de Davin.

Khârn continue d’interroger Kalliston pour savoir se qui c’est passé et se que sont devenu les survivant des Thousand Son, mais se rend vite compte que son prisonnier ne sait rien…

C’est a se moment que Kalliston commet son ultime erreur, il se souvient que les Thousand Son avait trouvé le moyen d’enlever les crocs de boucher et propose a Khârn de le sauver en échange de la liberté, après quelques instant de réflexion Khârn éparpille Kalliston dans un accès de rage…

Pendant ce temps la Revuel Arvida qui est un Corvidae et a donc lue le scripte parvient à s’enfuir sans problème (et heureusement sinon la face de la galaxie aurait bien changé…)

Personnages

Khârn : cette nouvelle arrive un peu trop tôt dans l’hérésie et Khârn est considérer comme un psychopathe alors qu’à l’époque de Prospero il n’avait pas encore totalement succombé… La fin de la nouvelle qui laisse entendre qu’il aurait pu venir chercher une solution au croc de boucher est plus nouveau Fluff

Revuel Arvida : personnage secondaire de cette nouvelle mais surement un des personnages les plus important de l’hérésie dans les plan tortueux du Sigilite mais je n’en dirais pas plus (sauf qu’on le retrouve dans le tout dernier chapitre du tome 12 de l’éveil de la bête ;))

Conclusion

En 2011 Chris Wraight est assez nouveau a la blacklibrary et il montre déjà dans cette nouvelle une total compréhension du fluff, c’est d’ailleurs une de ces grande qualité que l’on retrouvera dans ces futures romans, il maitrise l’univers a la perfection. C’est d’ailleurs se qui finit par le desservir ici avec Khârn qui verra une refonte de son fluff^^.

Le visage de la trahison

L’histoire du livre

Suite directe de Raven’s Flight un audio book qui ne sera traduit que bien plus tard, on retrouve nos deux héros dans le système Istvaan, venu sauver le primarque d’une mort certaine en suivant un rêve.

L’histoire avec un grand H

Alors que les World Eaters sont en train de faire le ménage sur Istvaan et dans l’espace proche en massacrant tout se qu’il reste des légions loyaliste ; la flotte de Branne et Valerius arrivent dans le système Istvaan.

Devant l’ampleur de la destruction, Branne pense qu’il est plus sage de partir au plus vite plutôt que de se faire massacrer pour rien. Mais Angron toujours aussi discret qui hurle sur toutes les fréquences qu’il va finir par trouver Corax lui fait prendre conscience qu’il reste encore une chance de sauver les reste de ça légion.

Apres une évacuation héroïque bien aidé par l’intervention caché de l’Alpha Légion, Corax décide de rendre visite a l’Empereur sur Terra.

Personnages

Marcus Valerius : Commandant imperial, alors qu’il est en garnison sur Délivrance il a une vision de la destruction de la légion des Raven Guard. Il finit par convaincre le commandant Branne d’aller sur Istvaan voir se qui ce passe.
Il va devenir un personnage récurant de l’Hérésie d’Horus.

Capitaine Branne : Il commande les forces des Raven Guard laissé sur Délivrance mais l’insistance de Valerius le pousse à se rendre sur Istvaan et il sauvera le primarque juste avant l’ultime assaut des world Eaters.

Conclusion

Rien de bien nouveau dans cette nouvelle, c’est le souci de précéder un évènement aussi important qu’Istvaan, on sait déjà que Corax va s’évader. Par contre l’introduction de Valerius qui deviendra un personnage récurant de Thorpe et l’utilisation de l’Alpha Légion pour permettre à Corax de s’évader est une surprise. Je ne me souviens pas si ça a été réaborder par la suite. Pourquoi aider Corax a partir ?
Il y’a déjà des dissensions dans l’Alpha Légion a cette époque ?

L’autre Horus

L’histoire du livre

Alors que les Son Of Horus et leur allier ce lance dans leur course en direction de Terra, ils doivent faire une halte pour détruire Dwell, une planète trop importante et puissante pour être laisser derrière eux.

L’histoire avec un grand H

Alors que l’Hérésie bat son plein et qu’Horus a lancé son armée en direction de Terra, les force rebelle font halte le temps de détruire Dwell, une planète stratégique trop puissante pour être ignorer surtout depuis que Sendrak Meduson a commencer a regrouper autour de lui une armée assez importante pour faire peser une menace sur les arrière des légions d’Horus.

L’assaut doit bientôt commencer mais en attendant ce moment Horus l’autre Horus un brin nostalgique essaie de faire comprendre a Abaddon qu’il faut reformer le Mournival (mais seulement avec des vrais fils d’Horus le vrais celui la). Alors qu’Abaddon en bourrin de base ne comprend pas le besoin d’équilibre au sein d’un organe de direction, Little Horus finit par trouver un compromis pour la reformation du Mournival, ce qui règle un de ces problèmes.

Parce qu’Horus est un homme torturer, il a toujours eu un peu le Spleen mais depuis qu’il a trahis et massacrer ces amis sur Istvaan il fait des cauchemars.

Tous ces petits tracas le rendent irritable et le fait que les humains de Dwell ne veulent pas mourir tranquillement en se faisant massacrer par les marines le rend encore plus coléreux. Ce qui finit par lui faire faire des erreurs et il est a deux doigts de ce faire massacrer par des White Scare en embuscade. Il perdra la moitier du visage dans l’affaire mais finira par voir qui hante ces cauchemars, Garviel Loken…

Personnages

Horus Aximande : Il est torturer par des cauchemars, son comportement et ces états d’âmes laisse penser qu’il n’est pas encore vraiment sur d’avoir choisit le bon camp. Enfin il est fidèle à Horus mais il a toujours des doutes.

Grael Noctua : il n’est encore que sergent de la 25eme compagnie mais il va faire du chemin malheureusement pour lui

Hibou Khan : il apparait sous un bon jour dans cette nouvelle mais il a un passé tres sombre, d’ailleurs que fait un Khan aussi loin de ça légion ?

Bion Henricos : Survivant du massacre d’Istvaan V, il est ici tué par Aximand mais aura eu une hérésie bien remplis.

Shadrak Meduson : Survivant du massacre d’Istvaan V il a réunit autour de lui 58 bataillons de l’armée imperial et des contingent de plusieurs légion de space marine dont les white Scars et les salamanders. Il deviendra peut a peut l’épine dans le pied des force rebelle.

Conclusion

Abnett au sommet de ça forme, vous lui laissé 23 pages et il introduit une poigner de personnages pour la suite de l’hérésie.
Ce livre n’apporte pas grand-chose a l’histoire général mais permet de faire entrer en scène Meduson et ces hommes et surtout approfondit un peu le personnage d’Aximande qui va beaucoup évoluer d’ici le siège de Terra.

Cœur de Fer

L’histoire du livre.

L’hérésie n’en est qu’a son commencement et Perturabo a décidé de regrouper toute ça légion, il a donc envoyer des messagers dans tous les avant poste de la légion pour rameuter les troupes. Mais certain Iron Warrior sont plus difficile a convaincre que d’autre

L’histoire avec un grand H

Barabas Dantioch vétéran de la campagne contre les Hruds exilé sur Damantyne la Petite après avoir perdu la confiance de son primarque attend l’arrivé de son ancien second le maitre des forge Krendl qui vient prendre le commandement de ces forces pour rejoindre Perturabo dans ça croisade contre l’empereur.

Dantioch refuse, il a été prévenu de la trahison de son primarque par un émissaire des Ultramarines et décide de livrer un dernier combat contre ça légion pour les retenir le plus longtemps possible.

Apres un an et un jour de dur combat et alors que les hérétique pensait que tout serait finit en moins de 24h, la forteresse Dantioch tombe enfin. Mais Barabas ayant plus d’un tour dans son sac avait miné l’intégralité du site et détruit toute les troupes au sol au moment ou les derniers défenseurs de la citadelle tombent.

Lui-même en profite pour ce téléporter sur le vaisseau amiral ennemie et partir comme un prince vers Ultramar et ça destiné.

Personnages

Tauro Nicodemus : l’envoyer de Guilliman, c’est un survivant de Calth, il était aussi l’un des quatre Tétrarques d’Ultramar.

Barabas Dantioch : j’ai déjà donné son pédigrée en début de résumé, malgré son état de santé précaire une grande destiné l’attend.

Conclusion

Rob Sander nous livre une tres bonne nouvelle et introduit Barabas l’homme par qui l’extinction de toute forme de vie dans la galaxie risque d’arrivé ;) . C’est assez étrange de laisser quelqu’un introduire un personnage mais ne plus la laisser écrire dessus.

Des Armes Brutales

L’histoire du livre

Les dark angel et les Night Lord sont embourber dans la croisade de Tharmas depuis plus de deux ans et Konrad Curze propose des pour parler a son frère.

L’histoire avec un grand H

Tsagualsa est un monde mort et a été choisit par Konrad pour y rencontrer son frère. Il n’y a sur la planète que deux primarques et 4 capitaines, alors que les deux frères s’éloigne pour parler entre eux tranquillement, les quartes capitaines se rappel du bon vieux temps. Avec des petites piques de Sevatar a l’encontre d’Alajos qu’il a proprement mutilé au court d’une précédente rencontre.

Konrad qui peut voir le futur essaie de faire comprendre au Lion que personne ne comprend vraiment pourquoi il n’a pas déjà trahis l’empereur alors que la moitier de ça légion a déjà franchit le pas… On en saura pas plus sur cette discussion privé entre frérot mais le Lion décide de mettre un terme a cette mascarade en plantant son épée directement a travers le torse de son frérot (il l’a pas vue venir celle la ^^).

Apres un combat de chiffonnier entre les deux primarque et l’intervention de leur légion respective pour les séparer, la vie reprend son court dans la croisade de Tharmas…

A la différence que le Lion reçois enfin des nouvelles des troupes loyaliste, enfin loyaliste pour le moment… Guilliman le convoque sur Ultramar pour parler de sécession…

Personnages

Capitaine Alajos : capitaine du 9eme ordre il sert souvent de garde d’honneur à son primarque, il était la pour le duel contre Russ. Il a été sévèrement blessé par Sevatar lors de leur premier duel parce qu’il ne portait pas de casque. Il porte bien un casque lors du second duel mais il est décapité.

Sevatar : premier capitaine des Night Lord, il est un des meilleurs escrimeurs toutes légion confondu, et tres influant au sein de ça légion. Il a malgré tout déçus sont primarque et porte la marque de cette honte sur son gantelet droit.

Corswain : au moment de cette histoire il n’est que paladin du 9eme ordre mais une grande destinée s’ouvre devant lui.

Lion El ’Jonson : Il est présenté comme profondément loyal a l’empereur. Il aimerait rejoindre Terra mais les courant Warp l’en empêche alors il continu ça mission qui est de préserver l’empire par tout les moyen.
Il est totalement fermer a tout se que lui raconte Konrad, il ne peut accepter que Luther l’ai trahi.
Il finira par rejoindre Guilliman mais se demande si lui aussi ne va pas trahir l’empereur.

Konrad Curze : il a mal vieillit depuis leur dernière rencontre. Il ressemble plus a un mort qu’a un vivant. Il essaie de convaincre Jonson d’abandonner l’empire mais n’y parvient pas.

Conclusion

Bonne petite nouvelle qui une nouvelle fois introduit de nouveaux personnages. Elle montre aussi la complexité de la position de Jonson et la versatilité de la légion de Konrad.
Par contre Konrad ayant été envoyé pour retenir les dark angel, il n’a aucune raison de vouloir des pour parler après deux ans de guerre^^.

Conclusion général

J’ai bien aimé se recueil, sans être indispensable a la compréhension de l’Hérésie il introduit pas mal de personnage et d’intrigue qui vont étoffer cette période trouble qu’est l’hérésie d’Horus.

Mon seul souci c’est Nick Kyme qui nous sort une nouvelle totalement WTF… Heureusement il va faire du chemin et ces œuvres suivantes seront un peu moins décousues même si parfois ça lui reprend.

Avec ce recueil on est de plein pied dans l’hérésie, alors que le premier nous donnait encore des histoires pré hérésie, ici tout se passe pendant les premiere année de la révolte.

Le tableau est définitivement posé et même si il manque toujours quelques légions dont on ne sait toujours rien ça commence à se mettre en place.