Distant Echoes of Old Night

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

L’histoire du livre

Sur Algonquis, la Death Guard attaque un vaisseau Imperial Fist qui s’est écrasé.

L’histoire avec un grand H

Sur le monde d’Algonquis, le chapelain Morgax Murnau de la Death Guard et venu achever un groupe d’Imperial Fist commandé par le capitaine Latham. Il les traque en surface mais les Imperial Fist se sont retranchés dans l’épave de leur vaisseau.
Comme à son habitude, la Death Guard commence par prendre son temps et met en place une stratégie d’attrition, seulement la guerre n’attend pas et pressés par leur commandement, ils vont devoir prendre d’assaut le vaisseau ennemi.

Alors que l’assaut progresse lentement, ils se rendent compte que le capitaine Latham est mort au moment du crash et Morgax se demande qui peut bien commander les survivants et pourquoi ils résistent autant, mais ce genre de considération n’est pas digne de la Death Guard, ils sont la pour prendre le vaisseau et ils vont le prendre.
En fait un chevalier errant était a bord du navire et il a ordonné de saborder les armes à plasma du vaisseau juste avant l’assaut, détruisant l’épave et tuant tout le monde. Et emportant ses secrets avec lui.

Conclusion

Mais !!!! C’est quoi cette nouvelle ? On ne peut pas finir comme ça… La surprise de la nouvelle c’est qu’il y’a un chevalier errant dans le vaisseau mais comme on est dans un recueil sur les chevaliers errants c’est forcement le cas du coup ça tombe un peu à plat. En dehors de ça on en apprend un peu sur la Death Guard mais c’est tout. C’est un peu léger mais la nouvelle va bien avec le thème du recueil.