Prétorien de Dorn

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

Je suis un peu étonné de trouver John French à l’écriture d’un livre aussi important, il est plutôt connu comme auteur de nouvellse que de romans. Il est aussi plus connu pour ses romans sur les guerres secrètes, c’est peut être pour ça qu’il écrit ce livre sur l’Alpha Légion.

L’histoire du livre

Horus a ordonné à Alpharius de porter le premier coup contre les défenses du système Sol.
Pas vraiment dans le but de le conquérir entièrement mais de saigner les défenseurs et de leur montrer qu’ils ne sont pas à l’ abri derrière leur mur.

L’histoire avec un grand H

Terra

L’Alpha Légion lance son offensive dans le système Sol en activant plusieurs cellules dormantes.
En orbite de Terra, un vaisseau fou vient s’écraser sur les stations en orbite autour de Terra.
Dans le désert de Gobi, un groupe de mercenaire vient récupérer des spaces marines cachés en stase depuis des années et propage des messages de propagande en faveur d’Horus.
Au spatioport de Damocles une attaque chimique provoque des hallucinations et les gens s’entretuent.
Au bastion de Bhab, Archamus devant l’ampleur des évènements et des émeutes qui commencent à fleurir sur tout Terra, s’apprête à donner l’alerte générale mais il en est empêché par Dorn.
Dorn lui dit que ce n’est pas encore l’heure et que tout ça n’est qu’une diversion, c’est l’énigme de la tour. Quand on est en haut de la tour pour voir loin on ne voit pas ce qui se passe sous nos pieds.
Dorn part donc avec ses prétoriens et Archamus au seul endroit où rien ne se passe, le palais imperial. Et effectivement une infiltration de l’Alpha légion a lieu. Ils ont piégé toutes les statues des primarques et les font exploser à l’exception de celle de Dorn et d’Alpharius, c’est un défi.

Les gardiens aux portes

Dorn ne voulant pas qu’il y ait de fuites sur l’infiltration du palais et voulant garder la main sur les événements, charge Archamus de retrouver les derniers Alpha Légion infiltrés par tout les moyens. Pendant que lui-même va mener une force de contre attaque en dehors du système Sol pour voir pourquoi plus aucune nouvelle ne provient des mondes de la sphère entourant Terra.
Malcador voudrait que Dorn laisse les chevaliers gris s’occuper de l’Alpha Légion mais Dorn est persuadé que l’attaque du système Sol n’est qu’une diversion et une partie d’un plan plus grand et veut continuer à avoir la main sur tout les intervenants.
Archamus a qui la mission ne plait pas exécute quand même les ordres de son primarque et recrute deux personnes pour l’assister, le sergent Kestros pour ne pas oublier qui il est vraiment et Andromeda-17 des Selenar parce que les Selenar connaissent bien les space marine pour avoir aidé à leur fabrication. A eux trois, ils se lancent à la poursuite de l’Alpha Légion en suivant les maigres traces laissées derrière eux.

Le Premier Axiome

Les survivant de l’Alpha Légion attaque une station relais pour envoyer deux messages, un en direction de Terra et un en direction de la flotte de l’Alpha Légion qui se trouve dans le vide aux abords du système Sol.
Mais ils finissent par tomber dans un piège tendu par Archamus qui a remonté leur piste. Lors des combats, un des sbires de l’Alpha Légion fait défection et rejoint les troupes impériales en leur dévoilant une partie du plan ennemi. Le transfuge nommé Incarnus est un puissant psyker qui a fait défection en comprenant le véritable plan de l’Alpha Légion et en voyant qu’il comptait les tuer après la fin de l’opération.
En apprenant qu’une flotte de l’Alpha Légion est en train d’arriver dans le système, Archamus veut prévenir Dorn mais celui-ci est déjà parti avec la plus grande partie de la flotte de défense.

L’hydre

Le premier message a relancé une vague de soulèvement dans le système Sol et le deuxième message a fait émerger du vide une flotte de l’Alpha Légion.
Sigismund, aux commandes de la première sphère de défense, attaque les vaisseaux surgissant du Warp mais c’est une diversion. La véritable flotte arrive en orbite de pluton et s’apprête à foudroyer la planète.
Archamus qui a tenté de se téléporter sur la station de communication pour couper les communications ennemies se retrouve dévié dans un hangar à munition désaffecté où il se retrouve nez a nez avec Alpharius en personne, qui attendait plutôt Dorn qu’un vulgaire prétorien.
C’est à ce moment que Phalanx apparaît en orbite de Pluton et que la flotte de l’Alpha Légion se fait massacrer. Dorn n’a jamais été dupe et a fait exprès d’ouvrir une porte pour l’Alpha Légion pour pouvoir les prendre au piège.
Il se téléporte et affronte son frère en combat singulier. Et malgré le fait qu’Alpharius ne veuille pas se battre et donne l’impression d’être venu l’avertir de quelque chose Dorn le tue sans pitié.

Note : je n’ai pas parlé des petits flash back sur la vie d’Archamus j’en parlerai dans son paragraphe personnel.

Personnages

La VIIe légion, les Imperial Fists

Rogal Dorn, Primarque des Imperial Fists, Prétorien de Terra. Le traitement de Dorn dans le livre est assez drôle, on le voit arrogant et passer à coté des bonnes décisions. Comme laisser Malcador s’occuper de l’Alpha Légion ou partir avec la moitié de a flotte de défense vers un système voisin du système Sol. Et en définitive non, il avait tout compris depuis le début. En fait depuis sa première rencontre avec Alpharius il a totalement cerné le personnage et c’est lui qui fait tomber l’Alpha Légion dans son piège en définitive.
Par contre il tue son frère sans état d’âme à la grande surprise de ce dernier qui apparemment était vraiment venu pour parler.

Archamus, Maître des Huscarls, « le Dernier des Premiers » : depuis la mort de Yonnad il est le dernier des Premiers ce qui signifie qu’il est le dernier des vingt premiers space marine d’Inwit à avoir rejoint la légion.
A l’origine ils étaient trois, Kye, Archamus et Yonnad, ils ont fait leur classes ensemble et sont devenu space marine en même temps. Kye était le plus impatient des trois et au cours d’une opération Archamus s’est fait tuer en sauvant Kye. Ce dernier a pris pour nom de serment Archamus en son honneur. Au court des 150 années qui ont suivi, Archamus a grimpé petit a petit les rangs de la légion pour devenir le prétorien de Dorn. Il était connu pour être un formidable bâtisseur même parmi les Imperial Fist dont c’est la spécialité.
Il finira lui aussi par donner ça vie pour Dorn qui l’appellera mon fils.

Sigismund, Seigneur castellan de la Première Sphère, premier capitaine, maréchal des Templiers. Apres avoir avoué a Dorn pourquoi il est resté sur Terra, il a été envoyé commander la Premiere Sphère de défense.

Démétrius Katafalque, Capitaine, 304e Compagnie, c’est le retour du capitaine têtu de Rob Sanders, il possède une armure en scenarium vu qu’il deviendra maitre du chapitre des Excoriators lors de la deuxième fondation. Il est le capitaine qui est contacté par Archamus pour lui emprunter Kestros.

Kestros, Sergent, 65e Escouade, 304e Compagnie tout comme son capitaine avant lui il est appelé sous les ordres d’Archamus pour une mission spéciale. La traque de l’Alpha Légion. Archamus l'a choisi pour avoir deux approches différentes du problème entre lui et Andromeda. Mais il l’a aussi pris avec lui au cas où il devait mourir et c’est finalement ce qui arrivera.
Kestros prendra la place d’Archamus auprès du primarque et il prendra aussi son nom.

La XXe légion, l’Alpha Légion

Alpharius, Primarque de l’Alpha Légion, il s’infiltre en personne sur Terra en se faisant passer pour Silonius. Petit à petit, au cours de sa mission, ses souvenir lui reviennent. Il est venu dans le système Sol pour avertir Dorn. Lui montrer ses faiblesses et lui parler des tenants et des aboutissants de la guerre contre Horus. Il lui dit qu’il n’a pas trahi et qu’il s’est toujours battu pour l’avenir. Je suis assez septique je ne comprends pas pourquoi il vient parler a Dorn et prend tout ces risques si son but est de faire gagner Horus. Et j’ai aussi du mal à comprendre qu’il veuille se rallier a Dorn après tout ce qu’il a fait jusque là. Le modéré c’est Omegon pas Alpharius… Je pense plutôt qu’Alpharius a voulu convaincre Dorn de changer de camp.

Kel Silonius, Chasseur de têtes, le maître du foudroiement. Il échange de place avec Alpharius et commande la flotte qui doit prendre Pluton. Au final on ne sait pas grand-chose de Silonius sauf qu’Alpharius lui faisait sûrement plus confiance qu’à Omegon parce que c’est a lui qu’il a confié la mission de commander la flotte vers Terra et c’est avec lui qu’il échange de place et d’esprit.

Myzmadra, Agente de terrain, Elle est terrienne mais était partie se cacher au fin fond de l’espace connu. C’est la qu’elle a été recrutée par l’Alpha Légion. Elle va participer à toute l’opération de l’Alpha Légion dans le système Sol aux cotés du primarque et parviendra à s’échapper au dernier moment. Elle continuera malgré tout à servir l’Alpha Légion pendant le siège de Terra.

Ashul, Agent de terrain, seul membre de l’équipe de Myzmadra à s’en sortir vivant. Ils sont ensemble depuis longtemps (en opération ensemble). Il est plus désabusé sur son rôle que Myzmadra mais il est fidèle à l’Alpha Légion.

Incarnus, Savant de progression aventien, ancien marcheur écarlate, il a été recruté par l’Alpha Légion parce que c’est un psyker très puissant. Il fait semblant de trahir l'Alpha Légion mais c’est pour mieux envoyer les Imperial Fist dans un piège. Le but du piège était d’attraper Dorn mais c’est Archamus qui est capturé. Il sera finalement tué par Kestros et Andromeda.

Omegon : c’est grâce à lui que l’on sait qu’Alpharius est vraiment mort. Il le sent et se sent seul pour la première fois.

Personnages impériaux

Heliosa-78, Matriarche de culte des Selenar, elle est toujours terrifiée par les space marine. Elle était déjà matriarche quand l’empereur a lâché ses légions sur Luna. Archamus lui a demandé de mettre Andromeda à son service mais coom cette dernière refuse, elle a peur d’être exterminée. On voit déjà poindre les premières prémisses de sa corruption. Elle est prête à tout pour survivre.

Andromeda-17, Scionne personnifiée des Selenar, elle n’aime pas l’empire et l’empereur mais elle est curieuse et c’est sa curiosité qui la fait accepter l’offre d’Archamus. C’est une psyker extrêmement puissante, en fait elle à l’air douée dans tous les domaines. Elle est la 16 eme copie de l’Andromeda d’origine. Archamus vient la choisir parce qu’il a besoin de quelqu’un qui connaisse bien les space marine. Elle laisse entendre que les Selenar ont aussi participé à la création de l’Alpha Légion alors que tout laisse à penser que ce n’est pas le cas.

Le foudroiement / Navrer

En prévision de la sortie du livre une nouvelle avait été écrite : le foudroiement (HH tome 33) ou on nous expliquait la technique préférée de l’Alpha Légion. Créer le maximum de troubles et, au moment où plus rien ne tient en place, donner l’assaut avec toute la puissance disponible pour créer le plus de dégâts et de terreur possibles.
Sauf que dans la version Fr de prétorien de Dorn ils ont remplacé le foudroiement par navrer l’ennemie … Du coup on parle de la même chose mais pas avec le même nom c’est un peu dommage.

La mort d’un primarque

Alpharius est le deuxième primarque à mourir pendent l’Hérésie d’Horus. C’est une certitude parce que son frère ressent sa mort et qu’il se sent seul pour la première fois.
Maintenant j’ai du mal à comprendre ce qu’Alpharius est allé faire la bas. Il voulait parler à son frère mais il ne se doutait pas que ce dernier ne l’écouterait pas ?
Et surtout pour lui dire quoi ? De se retourner contre l’empereur ou alors pour lui-même changer encore une fois de camp ? Cette partie de l’histoire demande encore des éclaircissements ou alors j’ai raté un truc.

Les marcheurs écarlates (Crimson Walker)

C'était une cabale de psyker durant l’ère des luttes. Ils ont été vaincus pendant les guerres de l’unification par l’empereur mais un groupe d’entre eux s’est échappé et avait prévu de se venger. Ils ont été exterminés par les Night Lord mais apparemment l’un deux a réussi à s’échapper.

Reconstruction Psychique

Avec l’aide de psyker tres puissants, cette technique permet d’échanger l’esprit de deux personnes. De plus le cloisonnement de l’esprit reconstitué permet d’éviter toute fuite. Même si la personne se fait capturer elle ne saura rien car ce souvenir se débloque petit à petit quand la situation le permet et que tous les marqueurs sont au vert.

Conclusion

Je trouve que ce livre traîne en longueur comme en général les livres de French. Il est très bon sur les nouvelles voir les Novelas mais dès que ça dépasse les 200 pages il a du mal à meubler. Là, il utilise le passé d’Archamus et le passé commun entre les deux primarques pour expliquer qu’Alpharius se fasse battre. Un peu comme si Dorn avait tiré les conséquences des manœuvres employées par l’Alpha Légion mais que cette dernière n’était pas capable d’envisager qu’utiliser deux fois la même technique devant le même primarque ne marcherait pas.

Ça reste un bon livre mais un peu en décalage avec le reste de l’hérésie à ce moment là. J’ai l’impression que ça a été un passage délicat de l’hérésie d’Horus au niveau éditorial, on se retrouve avec plusieurs gros recueils et quelques livrse moins intéressants qui sont juste là pour clarifier des situations avant la dernière phase de la guerre.