Les armes de Tanith

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

Deuxieme livre du cycle de la Sainte. Avec ce cycle Abnett passe dans le vif du sujet et la forme change.
Chaque livre se focalise sur une campagne et une planète particulière. On revient à une unité de temps et de lieu qu’il n’y avait pas forcement dans les premiers volumes.

L’histoire

Nouveau roman, nouvelle campagne. A la fin de la 16eme année de croisade alors que Macaroth fidèle a lui-même a encore foncé dans le tas. Les forces de la croisade se sont aventurées trop loin sans protéger leur ligne de ravitaillement qui se retrouve attaqué par le seigneur de guerre Urlock Gaur. Une campagne pour la reprise de Phantine et de ces centres d’extractions et de raffinages de prométhium est organisée.

L’histoire avec un grand H

Premiere partie : Cirenholm

Une attaque directe sur la capitale planétaire était impossible, il fallait déjà prévoir Le monde de Phantine est pollué au-delà de toute rédemption. Il ne reste que les plus hautes montagnes qui dépassent de la nappe de pollution et les villes sont accroché à ces pics rocheux et recouvert de dôme pour empecher la pollution d’entrer. Le seul moyen de reprendre ces villes est un assaut aéroporté.
Les Tanith s’entraine donc en prévision de l’assaut sur Cirenholm et le soldat Cuu fidèle a lui-même blesse deux de ces coéquipier en laissant son mauvais côté prendre le dessus…
Rien ne vas bien en plus d’un assaut aéroporté auquel ils n’ont pas eu le temps de s’entrainer correctement ils vont manquer de munitions.

L’assaut est donné par une nuit sans lune. La premiere phase de l’approche et le débarquement sur les Drop Zone se passe sans encombre et la résistance adverse est insignifiante. L’ennemie se replis devant l’avance des impériaux et finit par disparaitre. C’est à ce moment-là que Gaunt commence à flairer le piège… Et au moment où les troupes imperial se trouvent coincer devant un bouclier tout deviens claire. Le pacte de sang surgie des couverts ou il était caché et commence à exterminer les impériaux qui ne peuvent pas manœuvrer en étant coincer a découvert entre les boucliers et les positions tenu par le pacte de sang.
Heureusement pour Gaunt un petit groupe de Tanith a réussi à passer le bouclier et à le déconnecter ce qui permet aux troupes imperial de s’emparer de Cirenholm en a peine septe heure.

Deuxième partie : Réexamen de la stratégie de combat

Le fait que la prise de Cirenholm ait réussit mais pas suivant le plan, donne l’occasion au général Van Voytz de remettre à plat les stratégies imperial basé sur la force brute. Alors que l’état-major imperial prépare une mission d’infiltration (l’opération Larisel). La période de repos avant l’attaque d’Ouranberg est l’occasion de suivre un peu la vie du premier de Tanith entre deux opérations.
Le commissaire Hark et l’Ayatani Zweil font par a Gaunt des soucis de cohésion entre les Tanith et les Vervuniens et surtout du fait qu’il ne considère pas aussi bien les second.
Le colonel Colm Corbec et le sergent Augun Soric se retrouvent encore une fois dans un état critique à l’hôpital mais cette fois ils n’ont aucune chance de s’en sortir. Ce retrouve encore à l’hôpital mais cette fois il a tres peu de chance de s’en sortir et le sergent Augun Soric se retrouve aussi dans un état critique.
Caffran est impliquer dans le meurtre et le viol d’une civil mais après enquête les soupçons se porte sur Cuu… Lors du procès Gaunt parvient à prouver l’innocence de Caffran mais n’est pas prêt à faire de même pour Cuu parce qu’il ne l’aime pas. Malgré tout il finira par le défendre et lui sauver la vie pour prouver que Tanith ou Vervuniens, ils sont tous membres des fantômes de Gaunt.
Corbec finit par être sauver par Soric qui c’est réveiller en pleine forme et qui a eu une vision de démon en train de manger le sang de Colm (il a une infection du sang).

Alors que l’opération Thunderhead (le débarquement sur Ouranberg) va commencer l’opération Larisel a été lancé depuis quelques jours.

Troisième partie : Larisel et Thunderhead

L’opération Larisel consiste au largage derrière les lignes ennemies de quatre commandos de cinq personnes dans le but de tuer Sagitar Slaight et de faire des dégâts pour permettre au débarquement de se passer le mieux possible.

Larisel 1 : Le déploiement de Larisel 1 se passe plutôt mal, leur appareil est détruit en vol mais tout le monde s’en sort vivant, et l’éclaireur Bonin sauve une fois de plus la vie à Jagdea. Apres avoir échapper plusieurs fois à la capture, le commando finit par se faire prendre et devait être sacrifié à Khorne. Ils ne doivent leur survit qu’a Larkin qui après avoir tiré sur Sagitar, les libères en tirant sur les chaines qui les retienne prisonnier.

Larisel 2 : C’est la seul équipe à qui il n’arrive rien de fâcheux. Ils ne croisent que des civils que le sergent Meryn fait exécuter, révélant une face de sa personnalité que Larkin ne connaissait pas.
Mkvenner parvient à trouver ou se trouve Slaight et Larkin fera feu sur lui a plusieurs reprises mais ne parviendra pas à le tuer.

Larisel 3 : Alors que l’infiltration de Larisel 3 se passait plutôt bien, Cardinale (le Phantine du groupe) perd tout contrôle à cause des chants des adeptes de Khorne et ouvre le feu. Trois membres de l’équipe se font capturer et torturer.
Il ne reste que Milo et Nessa qui parviennent finalement à se cacher et à atteindre une position de tir sur Sagitar. Mais comme pour Larkin aucun des tirs ne parviendra à percer son bouclier.

Larisel 4 : Le vaisseau de transport est abattu par les défenses anti aérienne et tout le commando se fait tuer. Sauf Mkoll qui parviendra seul à atteindre Ouranberg et détruira la tour ou c’est réfugier Sagitar mettant fin à la résistance organisé du pacte de sang.

Une fois Sagitar tuer la cohésion des forces du chaos est totalement brisé et l’invasion d’Ouranberg se déroule sans accroc.
Cependant, le soldat Cuu profite des combats pour tuer Bragg qui l’avait dénoncé en lui disant qu’il avait raison que c’était bien lui le meurtrier…

Personnages

Seigneur général Barthol Van Voytz : C’est le général qui dirige les opérations sur Phantine. C’est le premier général que croise Gaunt qui comprend vraiment comment utilisé les spécificités du premier de Tanith. Gaunt à une tres grande estime pour lui.

Tacticien Antonid Biota : Il fait partie des tacticiens sous les ordres du général Van Voytz et participe à la plupart des briefings. Il ne fait rien de particulier mais si Abnett en parle il doit avoir prévu quelque chose.

Commandant Bree Jagdea : Elle pilote un chasseur qui se fait abattre lors de l’attaque de Cirenholm, elle est sauvée par le soldat Bonin alors qu’elle s’apprêtait a se suicidé pour ne pas se faire capturer. Par la suite elle est encore abattue lors de l’opération Larisel et encore une fois est sauvé par Bonin. Elle aura encore un accident avec un vaisseau volé se qui lui fera dire qu’il faut qu’elle arête de détruire tout ce qu’elle conduit.

Major Fazalur: il dirige le 81eme aéroporté Phantine et vie comme une insulte personnelle le fait de ne pas pouvoir libérer son monde seul.

Colonel Zhyte Il dirige le 7eme régiment Urdeshi et quand il est prévenu de l’embuscade du pacte de sang, préfère ne pas écouter les avertissements de Gaunt et fera massacrer son régiment.

Les Fantômes

Colonel Colm Corbec : comme à chaque mission il finit encore à l’hôpital…

Sergent Agun Soric : Comme Colm il est grièvement blessé et à deux doigts de mourir mais il revient d’entre les mort et sauve Colm grâce a une vision. Il dit à Curth et Dorden que ça grand-mère était une sorcière et avait elle aussi des visions.

Sergent Gol Kolea : il se comporte de façon suicidaire dans la premiere partie de la campagne mais après une discussion avec Ana Curth decide de tout raconter a Criid après l’assaut sur Ouranberg. Malheureusement pour lui il est grièvement blessé en sauvant Criid pendent l’assaut et perd totalement la mémoire.

Sergent Flyn Meryn : il est nommé sergent pour l’opération Larisel, au court de la mission il se montre sans pitié en tuant tous les civils qu’ils croisent pour ne pas se faire repérer.

Sergent-Chef Mkoll : fidèle à lui-même il revient de nulle part pour tuer le général ennemi. Il a un des plus gros palmarès des Tanith avec à son actif un seigneur de guerre et un dreadnought.

Sniper Rilker : un des meilleurs snipers de Tanith derrière Larkin, il est mort dans l’explosion de son transport pendent l’opération Larisel.

Soldat Cocoer : il est mort dans l’explosion de son transport pendent l’opération Larisel.

Soldat Nour : il est mort dans l’explosion de son transport pendent l’opération Larisel.

Soldat Kuren : il participe à l’opération Larisel et s’en sort vivant.

Eclaireur Doyl : Il participe à l’opération Larisel et se fait tuer en même temps qu’Adare par les Loxatls. Sergent Lhurn Adare : un des piliers des Tanith d’après Milo. Il participe à l’opération Larisel et c’est fait tuer en même temps que Doyl par les Loxatls.

Brin Milo : il participe à l’opération Larisel et parviens à s’en sortir vivant. Il pense de plus en plus à Sanian qu’il a laissé sur Hagia.

Sniper Nessa Bourah : Elle participe à l’opération Larisel et parvient à tirer par deux fois sur Sagitar mais ne parvient pas à le blesser.

Sergent Ceglan Varl : C’est lui qui préviendra Dorden et Curth à propos des soucis psychologiques de Kolea. Il participe aussi à l’opération Larisel et finit par ce faire capturer avec toute son équipe.

Soldat Noa Vadim : il participe à l’opération Larisel. Il a été affecté à l’opération à cause de son ancien métier, il travailler sur les cheminées des usines sur Vervun. Il se fait capturer avec Varl.

Sniper Jessi Banda : Elle participe à l’opération Larisel et se fait capturer en même temps que Varl.

Soldat Simen Urvin Macharius Bonin : C’est le soldat le plus chanceux du régiment, il a survécus a la fièvre quand il était jeune, il a survécu a une chute de la pyramide de commandement au siège de Vervun, et sur Phantine il réussit a survivre a trois accidents de navettes et a s’évader au dernier moment lors du sacrifices a Khorne. Il sauve la vie du commandant Bree Jagdea deux fois, et survie même a l’opération Larisel.

L’éclaireur Mkvenner : C’est le deuxième meilleur éclaireur des Tanith derrière Mkoll. Beaucoup de rumeur court sur lui, il aurait été entrainé par les légendaires guerriers des bois (les Nalsheen) et aurait appris leur art de combattre (le Cwlwhl). Il s’avère que tout cela est vrai : il se distingue pendant la prise de Cirenholm en stoppant un peloton du pacte de sang en se battant avec eux au corps à corps. Il fait partie de l’opération Larisel et parvient à revenir vivant.

Sniper Larkin : Il fait partie de l’opération Larisel et parvient à revenir vivant. Avec Bragg il fait partie des deux Tanith qui ont vue Cuu voler des pièces d’or dans les réserves du Ministorum sur Cirenholm mais il a trop peur d’en parler.

Soldat Bragg : Il dénoncera Cuu pour le vol des pièces d’or, en pensant que c’est lui qui a tué la femme retrouvée morte. Il est content de voir que Cuu a été disculpé parce que ça l’aurait embêté qu’un fantôme soit impliqué la dedans.
A la fin de la bataille pour Ouranberg il est tué par Cuu qui lui avoue en le tuant avoir tuer la femme…

Soldat Lijah Cuu : Tout comme Caffran il a été innocenté pour le meurtre de la civile après la reprise de Cirenholm. Mais le fait est que c’est bien un psychopathe et que c’est bien lui qui l’a tué. Il decide de se venger et tue Bragg.

Commissaire Viktor Hark : Il s’intègre petit à petit dans le régiment et prend de plus en plus de place dans la chaine de commandement. C’est lui qui arrivera a disculpé Caffran et c’est aussi lui qui avertira Gaunt des tensions entre Tanith et Vervuniens.
Ibram Gaunt : Il remet en cause sa façon de commander sur les conseils de Zweil et Hark. C’est ce changement pour une meilleure cohésion du régiment qui au final cause la libération de Cuu.

Régiments de la garde

7eme régiment d’assaut Urdeshi : fort de 9000 hommes c’est lui qui donnera l’assaut principale sur Cirenholm mais l’arrogance de son commandant les feront se faire massacrer sur la drope zone. Un tiers des effectif est tuer et plus de 1000 sont définitivement hors combat.

81eme aéroporté Phantine : Il participe à la libération de leur monde mais n’étant pas assez nombreux ; à peine 800 hommes, leur intervention se borne toujours à des objectifs secondaire ce qui joue beaucoup sur leur moral.

6eme régiments Krassien ; régiment recruter sur l’agri monde Krassia, commandé par le colonel Dalglesh. Pour les Krassien dont le monde a été colonisé grâce à sainte Sabbat, les Taniths sont des héros après avoir sauver Hagia.

hérétiques

Le pacte de sang : C’est la premiere apparition de ce qui deviendra le grand ennemie de la croisade. Le pacte de sang est dirigé par l’Archon Urlock Gaur (un space marine du chaos). Il est dédié au chaos de façon général mais une grande partie est surtout dévouée à Khorne. Sur Phantine ils sont dirigés par le second de Gaur, le space marine du chaos Sagitar Slaith

Loxatls : C’est une race de xenos qui ressemble à de gros lézard plus grand qu’un homme, il utilise des canons à aiguilles et son immunisé au tir de laser. Ils servent de mercenaire pour le pacte de sang.

Sagitar Slaith : C’est le chef du pacte de sang sur Phantine, il est cruel et sadique. L’opération Larisel avait pour but de le tuer avant le début de l’offensive sur la capitale mais les tireurs d’élite ne parvinrent pas à le tuer. Il se fera tuer par Mkoll qui fera exploser la tour ou se trouvait Slaith.

Autre

Le standard de la garde imperial : Dans la garde imperial tout est standard, seulement ce n’est pas toujours le même standard. Le premier de Tanith utilise des fusils laser standard MKIII, il leur faut donc des munitions standard type 3 (trente millimètres de large avec un cran en biais)
Mais on leur a livré des munitions standard type 5 : trente-quatre millimètres de large et avant plat.
On apprend d’ailleurs que c’est le type qui prime, en effet du moment qu’on a des chargeurs type 3 même si les chargeurs sont courts, longs, courbes, cubiques ou à tambour ça rentre.

Conclusion

Même si Abnett continue sur le même principe pour ces livres : un livre un lieu une campagne. Ils arrivent quand même à faire varier les situations pour ne pas tomber dans la facilité.
Pour faire un parallèle avec 40K a l’heure actuelle on peut dire que la premiere partie de la sainte (les deux premiers volumes) sont un peu le début de l’éveil psychique des fantômes de Gaunt. Beaucoup d’action et de situation arrive grâce a des songes ou des visions. C’est aussi le premier livre où il tue un des héros marquant de la série… C’est un peu dommage d’avoir fait ça vite fait en dernière page par contre^^.
J’ai aussi noté qu’il avait arête de compter les morts mais bon il y’a tellement de Tanith maintenant que ça ne doit pas être facile.

En fait il y’a pas mal de nouveauté dans ce livre, entre un général compètent, un psychopathe dans le régiment et l’arrivée d’un ennemie qui va durer dans le temps (le pacte de sang), on peut dire qu’Abnett évolue en même temps que les Fantomes.