Les Primarques

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

Encore un recueil mais cette fois un peux spécial parce que se sont Quartes novelas plutôt que des nouvelles. D’après la version anglaise ce genre de recueil a été créer pour capitaliser sur les attentes des gens pour les primarque (je dis en VO parce qu’il n’y a que les novelas dans le recueil Fr).

Et le Reflet se Brisa

L’histoire du livre

Cette Novelas fait le lien entre la fin de Fulgrim et Angel Exterminatus et nous explique se qu’il arrive a la légion des Emperor’s Children et a son primarque/démon favoris.

L’histoire avec un grand H

Au sortir d’Istvaan V, Fulgrim a ordonné a ça légion d’embarqué et de partir en direction d’une mission que lui seul connait.
Alors que certain capitaine pense qu’ils sont encore en train de suivre les ordres d’Horus et font route vers mars, ils font en fait route vers l’amas de Prismatica.
Pendant le voyage Lucius est assaillit de cauchemars le laissant supposé que tout n’est pas aussi claire que ça en a l’air et que quelques choses se cache au fond de Fulgrim.

Mais comme le primarque est devenu aussi lunatique que dangereux il préfère garder ces doutes pour lui et il a bien raison.

Au moment d’arrivé a Prismatica, Eidolon c’étonne a haute vois que les ordres d’Horus ne soient pas suivit a la lettre et il est promptement décapité par le primarque.

Apres une campagne mené tambour battant par la 3eme légion et alors que Fulgrim a fait usage de pouvoir psychique tres puissant, Lucius est finalement convaincus que son primarque et possédé et decide d’en parler la fraternité du phénix.
La discussion et houleuse mais avec l’aide de Kaesoron et de Fabius il finit par convaincre les autres capitaines d’intervenir.

Apres une rapide embuscade qui coute la vie a plusieurs capitaines et leur intégrité physique a d’autre, le démon est enfin maitriser et il va pouvoir subir les derniers outrages…
(Je ne vais pas m’appesantir sur tout ça on ne sait jamais l’Age des lecteurs… ça finit comme ça :
La poire tomba au sol de l’apothicarium dans un claquement humide, roula comme une fleur de fer visqueuse, tachée de rouge.
— Quel dommage, » dit Fulgrim. « Je commençais à apprécier. »)
Apres cette longue séance de torture il s’avère que Fulgrim a repris ça place et tout est pour le mieux dans le pire des mondes.
Une fois finit la collecte des cristaux de Prismatica, Fulgrim part pour rendre visite a son frère Perturabo pour lui demander de construire une cité de miroir.

Personnages

Fulgrim : Primarque On l’avait quitté enfermer dans un tableau et remplacé par un démon. Franchement le personnage est complexe et c’est bien. A la fin de la nouvelle Fulgrim a repris ça place et apparemment depuis un moment. Il c’est laisser arrêté par ces capitaines pour leur redonner confiance, c’est un peu dur a croire mais bon.

Lucius : Capitaine l’étoile montante de la légion, personne ne l’aime et il est la seulement parce qu’Eidolon a été incapable de finir proprement le boulot sur Istvaan III. Mais depuis, il a les faveurs du primarque ce qui fait qu’il est presque devenu intouchable.

Eidolon : Seigneur-commandeur pour une fois Eidolon fait partie de la meilleure action du récit, le moment ou il se fait enfin décapité pour incompétence et flagornerie inutile. Bref il est enfin mort on va pouvoir passer a la suite. Comment ça non ?

Julius Kaesoron : Premier capitaine lui aussi a des doutes sur le primarque mais en fait seulement part après que Lucius ait commencé à en parler.

Marius Vairosean : Capitaine des Kakophonie le seul le vrais l’unique ; le seul être humain a jamais avoir mis KO un primarque sur un solo de guitare^^.

Fabius, Maître-apothicaire surement la personne qui s’y connait le plus en démon de la bande. On voit qu’il a fait du chemin depuis les Laers et qu’il maitrise le sujet. Il est conscient que leur tentative est vouée à l’échec a moins que Fulgrim ne soit assez puissant pour vaincre le démon.

Les saccarifiables : c’est la joyeuse bande de capitaine qui sert juste à prendre des coups parce qu’ils n’ont pas d’armure en scenarium et que ça permet de montrer que Fulgrim est puissant :
Krysander : Capitaine de la 9e compagnie il est grièvement blessé pendant le combat contre Fulgrim mais survie. Il n’est même plus apte à se battre.
Kalimos : Capitaine de la 17e compagnie il est grièvement blessé pendant le combat contre Fulgrim mais survie. Il n’est même plus apte à se battre.
Ruen : Capitaine de la 21e compagnie il est grièvement blessé pendant le combat contre Fulgrim mais survie. Il n’est même plus apte à se battre.
Daimon : Capitaine il est tué pendant le combat contre Fulgrim quand celui-ci lui broies le crane d’un coup de poing.
Abranxe : Capitaine il est grièvement blessé pendant le combat contre Fulgrim mais survie.
Heliton : Capitaine il est grièvement blessé pendent le combat contre Fulgrim et ne survie pas a ces blessure.

Fulgrim ou démon ?

Ce qui suit est une analyse tres personnel, j’y ai réfléchit longuement et mon avis à évoluer^^.
A la base j’ai longtemps crue que le démon était toujours en position de force et que Lucius avait décidé de suivre le sens du vent.
Mais en réfléchissant bien, le Fulgrim d’après la torture est plus patriarcal envers ces fils qu’avant.
Je ne crois pas qu’il a repris le contrôle depuis longtemps comme il le dit lui-même. Je pense qu’il dit ça pour ne pas perdre la face et montrer a tout le monde qu’il a toujours été maitre de lui-même, sauf juste après avoir tuer Ferrus Manus.
Pour moi c’est Fabius qui a vue juste. C’est la torture qui lui a permis de reprendre le dessus sur le démon. D’ailleurs Fabius explique qu’au court de ces expériences, les gens mourraient avant que le démon ne diminue son emprise, mais qu’il espère qu’un primarque puisse endurer la souffrance. Et d’ailleurs c’est juste après le moment ou Fabius pense qu’ils vont tuer le primarque que celui-ci change de comportement.
Du coup je pense qu’il est redevenu lui-même, tout en étant toujours tenté par le démon.

Conclusion

Bonne nouvelle qui permet de faire le lien entre Fulgrim et l’ange Exterminatus, tout en remettant Fulgrim dans son corps.
Et Graham a finit par se débarrasser du plus gros boulet de la 3eme se qui ne gâche rien.
Cette novelas montre la dégénérescence des Emperor’s Children avec le plaisir de plus en plus coupable qu’ils trouvent dans leurs exactions et même dans le fait de torturer un primarque^^.
Même si a la premiere lecture j’avais été assez mitigé je dois admettre qu’elle tient bien ça place et entre bien dans l’histoire de la 3eme.

Triomphe de Fer

L’histoire du livre

Je placerais cette histoire juste après le Diasporex et Tarsus. Sur cent-cinquante-quatre quatre la guerre ne se passe pas aussi bien que prévus et malgré le déploiement de 3 légions et 3 primarques les troupes impérial ont le plus grand mal a se débarrassé des Eldars qui déploient moult fourberies pour ralentir l’inévitable.

L’histoire avec un grand H

Ferrus Manus mène la pacification de Cent-Cinquante-Quatre-Quatre mais les Eldars sont plus fourbe que prévus et arrive a esquivé toute ces attaques alors que ces deux frère Vulkan et Mortarion qui sont sous ces ordres ont un meilleur rendement que lui.

Cela le frustre beaucoup, il veut montrer à tout le monde et surtout a ces frères et a l’empereur qu’il vaut mieux que ça. Apres avoir décidé que son retard provenait des force humaine de l’armée impérial qui le retarde, il prend lui-même le commandement de ces Morlock et fonce dans le tas sans attendre d’avoir réunie ces forces.

En fait tout ceci est un piège savamment orchestrer par le grand prophète Lathsarial qui veut aiguiller Ferrus Manus pour l’empecher de se faire tuer sur Istvaan V et de changer le futur de la guerre à venir. Et pour cela il/elle entraine Ferrus dans un labyrinthe parallèle ou une fois séparé de ces hommes, l’Eldar essaye de le manipuler.
Quand il comprend qu’il n’y arrivera pas il essaie de convaincre Ferrus Manus mais devant l’hostilité du primarque il est obligé de le libérer et de reconnaitre son échec.

De retour sur la planète et regonfler a bloque Ferrus aide ces fils à ruiner ce qu’il reste des eldar et part aider son frère qui est en difficulté.

Personnages

Ferrus Manus : Primarque, Nike Kyme réussit sur cette novelas à donner de la profondeur à ce primarque tres peu connu. A par le fait qu’il a les mains en métal ; qu’il est coléreux et qu’il va se faire décapiter on ne sait pas beaucoup de chose de lui.
On apprend qu’il est plein de contradiction, il se considère meilleur que la plupart des autres primarques mais dans le même temps il a un sentiment d’infériorité et il veut prouver ça valeur a son père. Il apprécie plusieurs de ces frères mais il a beaucoup de mal a être apprécier parce qu’il ne sait pas communiquer avec eux. Il reconnait d’ailleurs qu’il n’est pas toujours de tres bonne compagnie.
Il à la colère aussi rapide qu’il arrive à regagner son calme, c’est en définitive un personnage assez complexe et complexé.

Gabriel Santar : Écuyer et premier capitaine comme a son habitude il est l’homme qui murmure à l’oreille du primarque et qui calme ces sauts d’humeur. Mais il prend un peu plus d’ampleur dans cette novelas en prenant le commandement de la légion alors que Ferrus Manus a disparu. D’ailleurs il prend sur lui de laisser le primarque se débrouiller pour aller finir la mission qu’il leur a confié.

Shadrak Meduson : Capitaine de compagnie du 10e clan, il est écouté par Santar et a une bonne place dans la chaine de commandement de la légion. C’est lui qui prend le commandement quand le primarque et Santar ne sont pas la.

Erasmus Ruuman : Pourvoyeur de fer du 13e clan Morlock ; il ne fait pas grand-chose ici mais on en entendra parler par la suite étant un des rare survivant du massacre du drope site d’Istvaan V.

Vaakal Desaan Capitaine de compagnie du 9e clan Morlock il se fera tuer sur Istvaan V en même temps que son primarque et avec tous les autres Morlock. Dans cette nouvelle il se trouve a une des deux extrémités du spectre des sentiments de la légion par rapport aux humains il représente le tout machine la ou Bion Henricos représentera l’humain.
Tout l’intérêt du personnage se trouve dans ces échanges de point de vue avec Henricos.

Bion Henricos : 7e sergent de compagnie du 10e clan bien que membre des Iron Hands il se demande si la perte de la chaire et son remplacement par du métal ne fait pas perdre leur humanité a ces frères marines. Bien que dédaignant la faiblesse humaine il reste persuadé que les humains ont un rôle à jouer et que les space marine sont a leurs services (contrairement a se que pense Desaan). Il survivra a Istvaan pour la bonne raison que Ferrus Manus a foncer dans le tas avec ces Morlock sans attendre l’arriver du reste de ça légion. Son histoire se poursuivra au coté de Meduson et comme nous l’avons déjà vue il sera tuer par l’autre Horus.

Lathsarial : Grand prophète eldar : le grand organisateur de tout se merdier. C’est lui qui a l’idée de manipulé Ferrus Manus et qui met en place la résistance des eldars pour lui faire perdre patience et l’amener ou il veut. Malheureusement ça ne marche pas et il en prend pour son grade…
Le Divinateur : Grand prophète eldar : Eldrad Ulthran en mode furtif, l’Eldar qui parlait aux oreilles de ces congénères. Il essaie bien d’expliqué qu’il y’a certain primarque avec qui on ne peut pas discuter (tous en fait) et qu’il lui reste un plan de la dernière chance mais Lathsarial ne veut rien savoir.

il en est un autre qui écoutera, un qui était perdu.

Alors en partant du principe que le Divinateur est Eldrad, qui est le primarque ?

A : Fulgrim :
Je n’y crois pas du tout, quand Eldrad parle a Fulgrim il le prévient de la trahison d’Horus alors que la pour les Eldar la trahison est acté et la guerre inévitable et d’ailleurs c’est l’Ange Exterminatus qui attaque Ferrus Manus.

B : Le primarque de la 2eme ou de la 11eme :
Il ne faut pas oublier qu’en se début d’Hérésie d’Horus les auteurs s’en donne à cœur joie avec les petites infos sur les primarques disparu, c’était avant d’être calmer par l’éditeur^^.

C : Vulkan :
Je ne vais pas trop gâcher la suite mais Eldrad se donne un mal fou pour sauver Vulkan et le faire arrivé sur Terra.

D : Roboute Guilliman :
Alors oui je vais le chercher tres loin et je mets Nick Kyme au rang de génie de la blacklibrary en ayant caché une info sur la V8 dans un livre de 2006
Mais les coïncidences font la légende : un primarque qui était perdu et qui est sauvé par les Eldars sous l’impulsion d’Eldrad qui arrive à les convaincre qu’il faut un nouveau leader a l’imperium sinon le chaos finira par gagner et exterminer les Eldars.

Je pense vraiment qu’en 2006, Nick Kyme pensait à Vulkan mais ça marche tellement bien avec le retour de Guilliman ….

Conclusion

Nick Kyme n’est jamais aussi bon que quand il décrit un combat qui dur toute la longueur de son histoire. C’est un style qui ne plais pas forcement et je dois avouer que parfois c’est lourd mais c’est le style qui réussit le mieux a Kyme ; et c’est celui dans lequel il est le meilleur pour raconter une histoire.

Et encore une fois alors que je n’attendais pas grand-chose de cette nouvelle il a réussit à me surprendre. Il nous décrit l’état d’âme d’une légion et de son primarque et essaie de rendre intéressent un primarque qui reste pour une grande part inconnu.

Même si ce n’est pas les meilleurs œuvres de ce début d’hérésie, elle fait largement oubliée les fils oubliés

NOTE SPOILE a noté que Nike Kyme est un génie, si vous lisez promethean Sun il a écrit une novelas sur la même pacification mais vue du point de vue de Vulkan^^.

Le Lion

L’histoire du livre

En pleine croisade de Tharmas un appel a l’aide reçus par Jonson lui fait se rappeler qu’il a laissé l’arme ultime pas loin et qu’il pourrait aller la chercher pour en finir avec cette croisade qui dur depuis plus de 2 ans.

L’histoire avec un grand H

Toujours embourbé dans la croisade de Tharmas contre les Night Lord, Lion El ’Jonson reçois un appel a l’aide de Perditus, une planète qu’il a conquise il y’a un peu plus de 30 ans et qui recèle une technologie puissante qui pourrait changer la face de la guerre.

Jonson a conscience de l’urgence de la situation et decide de partir avec un détachement restreint et rapide d’a peine 30000 marines et 20 croiseurs. Et après avoir détruit un vaisseau Night Lord qui le suivait d’un peu trop prêt arrive enfin à Perditus ou les force de la Death Guard envoyé par Horus et les force Iron Hands se font face.

Le Lion ne voulant pas prendre partie dans la guerre de succession que ce livre Horus et Guilliman decide de donner l’ordre a tout le monde de quitté la planète avant destruction du complexe du mechanicus par ces soins. Et pour soutenir son propos et marquer ça résolution il fait exploser une ogive sismique a quelque kilomètre du complexe.

Alors que les Iron Hand se replis, Typhus n’a pas l’intention de se laisser impressionner et décide d’aller prendre possession du complexe et libérer la créature prisonnière a l’intérieur sous le nez du primarque.

Mais Tuchulcha a un autre plan en tête et expédie Typhus sur son vaisseau pour attendre d’être récupérer par Jonson qui compte s’en servir pour vaincre les Night Lords avant de rejoindre son frère sur Ultramar

Personnages

La Ire légion, les Dark Angels

Lion El‘Jonson : Primarque l’objet de tout les fantasme… Comme nous avons pus le voir jusqu’à présent il a un gros souci de confiance, il ne sait pas reconnaitre la nature profonde des gens et il devient peut a peut suspicieux avec tout le monde. De plus contrairement a Ferrus Manus qui a un sentiment d’infériorité, lui a un sentiment de supériorité sur ces frères et le reste de la galaxie.
Par contre ça loyauté n’a jamais changer elle va a l’empereur, les démons se moquent de lui a se sujet. Il est fondamentalement loyal a l’empereur et se soucis de ces frères qui pourraient être tenté de suivre le chemin d’Horus ou de Guilliman.
Il connait par ailleurs ceux qui regardent dans la nuit et est conseiller par eux.

Corswain : Sénéchal du primarque après l’incident de Tsagualsa il a pris la place d’Alajos et est devenu le sénéchal du Lion, il a l’air d’être le seul en qui il ai vraiment confiance ou du moins le seul a pouvoir influencer ces décisions si cela était possible.

Stenius : Capitaine de l’Invincible Reason toujours aux commandes de la barge de son primarque. Il prend de plus en plus d’initiative que le Lion prend pour de l’insubordination mais réalise qu’il est peut être un peu trop méfiant envers ces fils.

Nemiel : Frère-redemptor après une carrière impeccable au sein de la légion et après des débuts plutôt douteux (souvenez vous il a fait partie d’un complot pour tuer l’empereur quand même) il va commettre le faux pas ultime… Refusé de suivre les ordres de son primarque…
Se qui va lui couter la vie sur un faux mouvement, en effet après avoir revue la scène au ralentit Lion El ‘Jonson lui met un soufflet un peu fort et ça lui arrache la tête…

La Xe légion, les Iron Hands

Lasko Midoa Révérend de fer Il dirigeait la 406eme flotte expéditionnaire et n’a pas eu le temps de répondre à la convocation de son primarque pour Istvaan V. Il a ensuite rejoins les force de Guilliman qui a commencer à rassembler le plus de combattant possible dans les 500 mondes en vue de se battre contre Horus. Il est envoyé sur Perditus pour sécuriser Tuchulcha et l’amener sur Ultramar.

La XIVe légion, la Death Guard

Calas Typhon : Premier capitaine il n’est pas a son avantage dans cette histoire mais a ça décharge il va comprendre au final qu’il a été utilisé par Nurgle. Il pensait devoir libérer Tuchulcha alors qu’en fait il devait juste servir à attirer le Lion sur Perditus.

Vioss : Capitaine l’âme damnés de Typhon, il fait office de second couteau dans pas mal de récits ou Typhon interviens.

Personnages impériaux

Theralyn Fiana : Navigator de la maison Ne’iocene elle veut devenir la prochaine matriarche de ça maison et ça la force à se surpasser pour obtenir les faveurs du primarque.

Personnages non impériaux

Tuchulcha : (comme nous le verront plus tard il fait partie d’une trinité d’Objet/être qui va croiser et recroiser la route des Dark Angel jusqu’au 41eme millénaire). Pour le moment Tuchulcha est une machine intelligente trouvé sur Perditus pendant la grande croisade et laisser sous la garde du Mechanicus pour étude. Il s’avère qu’elle est bien plus que ça et que la plus grande partie de ça présence ce situe dans le Warp (c’est se qui crée une zone de calme autour de Perditus).
Apres avoir vue ces pouvoir, téléporter des gens et faire voyager des vaisseaux dans le Warp tres précisément et rapidement, Jonson décide de ce l’approprier pour vaincre les Night Lord. De son coté Tuchulcha a l’air de vouloir être trouver et amener par le Lion…

Ceux qui regardent dans la nuit

C’est surement l’indice le plus surprenant de ce récit, le Lion connais les veilleurs et apparemment depuis assez longtemps pour leur faire confiance.
Il les connait peut être depuis avant qu’il ne devienne chevalier ce qui expliquerais pas mal de chose ?
Ils lui apprennent aussi que ça légion est en train de se rebeller sur Caliban mais il considère que sauver l’empire est plus important.
Il faut voir la suite des évènements.

Conclusion

Gav Thorpe continu de réécrire l’histoire du Lion et a préparer l’arriver de l’ultime tome de la trilogie calibanites.
Il se débrouille pas mal et l’intervention de ceux qui regarde dans l’ombre à la fin du requis laisse pensé qu’il est avec eux depuis longtemps.
C’est assez drôle de voir comme les gens sont influençables quand même.
Moi-même en temps que joueur dark angel j’ai longtemps été tenté de croire les légendes voulant que le Lion ait longtemps hésité sur ca loyauté alors que pas du tout.
A voir la suite des récits quand même.

Le serpent en dessous

L’histoire du livre

Il y’a eu des fuites sur une opération secrète de l’Alpha Légion et Omegon est chargé de réglé le souci, son frère lui a demandé de s’occuper des fuites mais il est un peu trop enthousiaste dans la solution proposé.

L’histoire avec un grand H

Alors qu’Omegon reçois les rapports des différentes opérations de l’Alpha Légion en court, il s’intéresse particulièrement a l’opération sur Tenebrae 9-50 laissant supposé que quelque chose pourrait menacer l’opération.

Une fois la communication coupé il s’entretient avec le capitaine Ranko Sheed et lui annonce que Tenebrae 9-50 a été compromise et que la base doit disparaitre. Il est certain que la fuite vient bien de la base et même si il ne sait pas qui est impliqué, il préfère faire le ménage.

Il demande à Ranko de lui constitué une équipe de choc en vue de prendre la base de Tenebrae d’assaut.
Pendent le recrutement de la fine équipe on apprend que l’opération de ténébrae est tourné vers l’étude et l’utilisation d’un pilonne xenos capable de calmer le Warp et de facilité par la même les communications tout en minimisant les tempêtes.
Et un autre projet de ce type a été découvert sur une planète imperial ce qui prouve la fuite.

Apres une opération rondement mené sur Tenebrae, l’équipe d’extermination se rend compte qu’elle a été menée en bateau et qu’il n’y a pas de récupération prévue, ils vont mourir en même temps que toute preuve de leur intervention sur la planète.

Peut de temps après Alpharius et Omegon sont réunit pour voir la mort de l’agri monde ou son conduite les recherche autour du pilonne xenos et Alpharius se demande se qui est arrivé a la base de Tenebrae. Il pense que c’est peut être Malcador ou les Dark Angel et decide de hâter les projets contre les White Scare a la grande surprise de son frère.

Personnages

Omegon : Primarques jumeaux : on voit dans ce récit qu’il ne dit pas tout à son frère. Alors qu’Alpharius a l’air de suivre le plan de la cabale on a de plus en plus l’impression qu’Omegon essaie de suivre ça propre voie, une voie qui permet à l’humanité de survivre.

Sheed Ranko : Capitaine, escouade Terminator Lernaean il boit le sang du primarque pour s’imprégner de ces souvenirs et prendre ça place à la tête de l’opération. En utilisant surement la capacité des space marine a gouté les gens.

Tenebrae

L’astéroïde Tenebrae est exploité par les Demiurges. C’est une race qui ressemble physiquement à une sorte de nains de l’espace qui est spécialisé dans le commerce et le minage. En général un client demande des matières premiere au Demiurge qui leur trouve l’astéroïde adéquat et qui leur expédie vers leur planète avec le matériel de forage dessus.
Au 41eme millénaire on en entend parler comme allier des T’au. De la a dire que GW se laisse une porte pour faire revenir des squats

Troisième paradoxe ?

C’est la deuxième fois (la premiere c’est dans délivrance perdu) qu’Omegon prend la troisième voie. Si l’imperium gagne le chaos finira par détruire l’humanité de l’intérieur.
Si le chaos gagne l’humanité sera détruite. Donc Omegon choisit de ne pas choisir, il choisit la guerre éternelle. Tant que personne ne gagne l’humanité survie. C’est comme ça que je le vois.
Il faut noter que ce n’est pas le seul dans ce cas :
L’empereur dans les morts oubliés dit que parfois le seul moyen de gagné c’est d’empecher l’adversaire de gagné
Lion El ‘Jonson pense que si il arrive a enlisé tout le monde dans la guerre, ils finiront par s’épuisé et revenir dans le giron de l’imperium.
L’idée de la guerre éternelle fait son chemin comme solution a la survie de l’humanité.
J’irais même plus loin en ajoutant qu’on retrouve la même idée dans l’ombre du régent, avec la position immuable : Rien n’évolue jamais mais il faut se battre pour faire évoluer les choses sinon au lieu de ne pas bouger ça s’effondre.

Je me demande a quel point ce n’est pas une directive de la blacklibrary pour qu’autant d’auteur sur autant d’année dise plus ou moins la même chose.

Conclusion :

L’histoire de l’Alpha Légion devient de plus en plus tortueuse. C’est assez intéressant de voir comment une Légion arrive à prendre autant d’importance dans l’histoire sans avoir de livre a elle (a part le premier pour la présenté). On a vraiment l’impression que quand il y’a un coup tordu dans un roman de l’Hérésie d’Horus alors l’Alpha Légion n’est pas loin.

Dans un premier temps j’ai vraiment pensé à un Omegon loyaliste mais en repensant à tout ça et à délivrance perdu il n’y a que deux solutions : Soit Omegon joue en solo la troisième partition, soit son frère est au courant et chacun joue la même partition, un pour Horus l’autre pour l’empereur pour équilibrer les choses.

Un truc marrant je ne sais pas si c’est voulu par les auteurs pour évité les complications mais a chaque mission de l’Alpha Légion tout le monde meurt comme ça pas de soucis avec les personnages secondaire.

Conclusion Général

Tres bon recueil de Novelas qui nous apprend plus sur quartes/cinq primarques et qui étoffe leur histoire. Chacun ayant ces propre problème psychologique, un narcissique, un complexer et rageux, un sociopathe calculateur, et un bipolaire.
On voit aussi que chaque primarque a ces propres objectifs.
Et que les fans ont vite fait de se faire leur opinion sans tenir compte de se qui est écrit^^. Parce que au regard des 20 livres sortie a se moment de l’hérésie, Jonson fait partie des rare primarque à être profondément fidèle a l’empereur, avec Dorn, Corax, Ferrus Manus et Leman Russ. On n’a pas de nouvelle de Sanguinius, de Vulkan et du Khan. Et Guilliman à commencer à construire son propre empire en partant du principe que l’empereur lui pardonnera…
Le seul reproche à lui faire c’est qu’il a une vision a long terme, il pense déjà a la guerre d’après et pense réduire les effectif sous les ordres des primarques (comme le fera Guilliman) mais plus en mode Omegon et guerre éternelle.