La Voix du Chaos

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

Nous voila enfin à la fin de l’histoire, la ou tout dois se jouer. On va voir si le livre est a la hauteur des attentes et si Abnett a réussit à tout remettre en ordre comme il a essayé de le faire.

L’histoire

L’histoire se place tout juste après la fin du livre précèdent. L’offensive des hérétiques a été repoussée et Gaunt prend ces marques comme seigneur exécuteur.

L’histoire avec un grand H

Alors que dans la ville en ruine Rawne dirige le nettoyage des dernieres poches de résistances hérétiques, il se demande si quelques choses ne leur a pas échappé. Il ne comprend pas pourquoi l’ennemie a stoppé son attaque alors qu’il avait presque gagné.

De son coté Gaunt a du mal a tout gérer et finit quand même par accepter de déléguer certaine chose et de mettre en place un état major diriger par Biota. Il est contacté par l’inquisitrice Laksheema qui lui fait par de ces soupçons sur Kolea. Apres avoir pris connaissance de la situation Gaunt decide de réaffecter les fantômes pour protéger les pierres de l’aigle et Mabbon en placent le régiment hors hiérarchie de la garde et en collaboration avec l’inquisition. On lui annonce l’arrivé de la Sainte.

Pendant ce temps la, les Qimurah de Sek infiltre la ville et s’apprête à aller récupérer les pierres de l’aigle et tuer Mabbon.

De son coté Chuck « Mkoll » Norris a décidé d’aller tuer Sek au milieu de ça base en solo. Apres c’être profondément enfoncer dans la forteresse ennemie, Mkoll a un plan pour essayer de tuer Sek.

Apres avoir été absous pas la sainte Kolea retourne au campement des Tanith dans les sous sol et rencontre Blenner qui est totalement démoralisé a qui il remonte un peu le moral.

Toutes les pièces sont enfin en place et l’action peut commencer.

Rawne et ces roi du suicide procède a l’évacuation de Mabbon mais ils sont poursuivit par 8 Qimurah, le combat est inégale et ils se font massacrer petit a petit malgré le fait qu’ils arrivent à en tuer plusieurs.
Alors qu’ils sont rejoint et vont être massacré Mabbon leur sauve la vie en se sacrifiant contre les derniers ennemies. De toute son escouade seul Varl Oysten et lui s’en sorte.

Au centre de recherche du Mechanicus le reste des fantômes commandé par le major Petrushkevskaya (fallait que je l’écrive au moins une fois en entier^^) se trouve au prise avec le reste des Qimurah, la aussi c’est un vrais massacre, d’autant plus que les hérétiques ont réussit à contaminer les soldats du mechanicus qui se retourne contre les fantômes avant de mourir. Mais dans un ultime effort et grâce à l’intervention de Criid et Zhukova ils parviennent à sécuriser les pierres et à tuer tous les ennemies.

Dans le refuge de l’ennemie Mkoll parviens à libérer Brin Milo et Holofurnace et Mazho (au nom si bien trouver), a eu quatre ils font un détour par l’armurerie et piège la salle de conférence de Sek. En faisant tout exploser et dans un dernier effort de Milo et Mkoll ils parviennent à tuer Sek.

Dans les sous sol du palais Yoncy dévoile son vrais visage et commence à massacrer tout le monde mais grâce a l’intervention de Kolea et de la sainte, les impériaux parviennent à la tuer.

C’est a se moment la qu’ils se rendent compte qu’il y’a une autre machine de malheur…
Dalin qui tue Kolea et recommence le massacre. Mais la partie humaine de la machine reste son point faible et au moment ou elle veut comprendre et parler avec Merity elle se fait hacher menu par un Gaunt tres en colère.

Les pertes sont énormes mais la victoire est complète.

Personnages

Zamak : Ce n’est pas un personnage important, c’est le garde qui gère le camp ou est détenue Mabbon. C’est lui qui doit l’exécuté a l’aube. J’ai bien aimé ça conversation avec Mabbon qui ne comprend pas pourquoi il veut lui sauver la vie alors qu’il doit l’exécuté dans quelque heure. Et Zamak qui lui répond c’est les ordres. Pour Mabbon l’imperium est enfermé dans ses absurdités administratives et ses paradoxe^^.

L’inquisitrice Laksheema elle utilise des armes Xenos et a une tres grande connaissance du Warp et des démons. Bien qu’elle soit fidèle a l’empereur et qu’elle participe a la destruction des deux machines de malheurs, j’ai bien peur qu’elle ne face le pas de trop. Vue ça réaction quand on lui apprend a quoi servent les pierres de l’aigle, je me demande si elle ne va pas tenter d’utiliser les pierres dans un futur proche.

Seigneur Militant Barthol Van Voytz : après l’échec de son coup d’état contre Macaroth il est en disgrâce et cherche à revenir dans la partie. Mais à la fin il accomplira son devoir et donnera ça vie pour protéger Gaunt contre la machine de malheur.

Maitre de guerre Macaroth : C’est l’ombre qui plane sur la série depuis le début, il n’apparait jamais vraiment et il est toujours montrer comme un incompétent quand on parle de lui. Mais au final il a une vue d’ensemble que personne d’autre n’a. Dans une moindre mesure tout ça me fait penser à l’hérésie d’Horus.
On a un chef militaire qui prend de la distance avec ces généraux qui a une vision d’ensemble qu’aucun d’eu ne peut même appréhender et qui donne des ordres sans les expliquer en les laissant totalement dans le noir. Tout cela pousse certain généraux à remettre en question son autorité.

Holofurnace des Iron Shark : Il est maintenu en stase et paralysé sur le vaisseau de Sek. Mkoll le fera s’évadé et il donnera ça vie pour permettre l’assassinat de Sek.
La planète chapitrale des Iron Shark est Ithaka

Hérétique

Les 64 Qimurah : C’est une troupe d’élite de Sek, il s’agit de 64 humains qui ont reçus un don du chaos pour les rendre plus fort.
J’ai quand même un petit souci avec les troupes d’élite de Sek, à chaque livre Abnett nous sort un corps d’Elite caché un peu plus puissant que le précèdent.

Les Héritiers : ça fait un moment que je voulais en parler mais j’ai préférer attendre le dernier volume pour le faire. Au début de la série les fantômes combattent Asphodel l’héritier qui veut soit disant hériter de chaque monde de l’imperium et le détruire…
Abnett a fait évoluer les choses. Les héritiers sont plus une caste d’archéologiste-inventeur, un peut comme le mechanicus noir, il cherche et font des expériences. Le plus grand d’entre eux était Asphodel mais il en reste d’autre.

Les Machines de Malheur : Elles ont été créé par Asphodel mais c’est Sek qui en a hérité en prenant le contrôle de Salvation’s Reach. C’est elles (Yoncy et Dalin) qui sont le vrai plan caché de Sek, le reste n’est que diversion.

Les tributs sanguinaire : Au final la croisade de Sabbat est plus une croisade contre des mondes barbare d’un empire concurrent que contre le chaos a proprement parler. Bien sur les tributs barbares vénèrent leurs propres dieux mais c’est surtout une question de territoire.
Même si a la fin on comprend que pour les hérétiques c’est aussi une guerre sainte.

Mabbon et les kinebrachs

Kinebrachs : c’est une race xenos qui contrôlait l’Amat de Khan jusqu’à la grande croisade. Ils étaient assez avancer et possédait un bon armement. Ils ont créé les monde forteresses du secteur et apparemment aussi les pierres de l’aigle, qui serait une clef pour déclencher un activer une arme d’une puissance inimaginable. Ils auraient disparue au moment de la grande croisade ou un peu après.

Mabbon : on n’a jamais vraiment eu d’explication sur son changement d’allégeance jusque la. En fait il a changé de camps pour empecher l’activation des pierres de l’aigle. Il est partie du principe que Sek sait s’en servir et donc qu’il faut les donner a l’imperium pour qu’il les caches. Pour lui il n’y a aucun risque à les donner a l’imperium vue qu’ils ne savent pas se que c’est…. Il sous estime l’inquisition a mon avis.

Le cas Sek

On est tous bien d’accord pour dire que les hérétiques vénère dans une grande majorité Khorne, même sans son nom il y’a bien trop de référence pour passer a coté. Les serments de sang sur les montagnes de crane le chiffre 8 et j’en passe.
Pourtant Sek est un démon majeur de Tzeentch il n’y a pas d’erreur la dessus (les plumes la tête avec le bec les deux ailes les pates avec 3 griffes).
Alors a la limite je veux bien admettre que ça explique les tentions et les guerres interne entre les différentes factions des hérétique mais dans ce cas la il aurait été préférable que les fils de Sek ou le Qimurah ne soit pas inféodé a Khorne.

Les Fantômes

Major Gol Kolea : Je suis obligé de commencé par lui parce que c’est de lui que tout part. L’inquisition pense qu’il a été touché par le chaos mais la sainte se porte garant pour lui en disant qu’en effet le chaos à essayer de le corrompre mais il a finalement résisté et vue la vérité.
Ce passage fait suite a la discussion que Kolea a avec Gaunt ou il lui dit qu’il a l’impression qu’il a été manipulé et que ces enfants ne sont pas ces enfants…
Son personnage a pris beaucoup d’ampleur sur ce dernier cycle et il a été tres bien développé. Il se fait tuer par Dalin alors qu’il essaie de le résonné.

Gaunt : Il fait une seul erreur en 15 volumes, lui qui est un fervent croyant et admirateur de la sainte il ne comprend pas le seul message vraiment utile de tout le livre. Kolea a faillit être trompé mais il a compris… Mais non il passe à coté …

Elim Rawne : il devient le colonel des Fantômes contre son grès et je pense qu’il ne le restera pas. Son personnage aussi a fait une grande transformation au court des livres. Il est passé de parfait connard a chef respecter du régiment et précieux aide de Gaunt.

Braden Baskevyl : plus haut gradé des Belladon encore en service il va être promus sous peut en même temps que les Tanith vont devenir la garde rapprocher du seigneur exécuteur. Il était un ami proche de Kolea et est tres touché par ça mort.

Yve « Pasha » : Elle prend en charge le commandement des troupes de Vervun et comme Baskevyl sera surement promus sous peu.

Ban Daur : Il est complètement perdu avec la mort de ça femme et passe des jours entiers à la chercher dans les sous sol ou au moins à trouver un indice lui prouvant ça mort.

Flyn Meryn : Il est égal à lui-même et laisse mourir toute ça section sous les coups de Yoncy. Il finira par ce faire tuer par Merity après avoir blesser Fazekiel.

Brostin : Il meurt à la toute fin du livre quand les Qimurah font s’effondrer un bâtiment sur lui. Ce n’était pas vraiment un personnage principal de la série mais c’était un perso attachant. Enfin que j’aimais bien voir apparaitre. Avec son lance flamme et ces attitude de pyromane.

Commissaire Blenner : Il passe a deux doigts de craquer tout au long du livre mais il a commencé à prendre le chemin de la rédemption après c’être confesser a Kolea. J’ai quand même un souci avec le personnage, qu’il ne soit pas tres courageux et préfère rester au calme je veux bien l’admettre mais au début de la série il sauve quand même la vie de Gaunt en se jetant au cœur des combats. C’est le seul défaut du personnage pour moi.

Commissaire Fazekiel : Le commissaire a l’état brute qui ne comprend pas toujours se qui se passe. Elle est tellement engager dans ce qu’elle fait qu’elle n’en comprend pas toujours les conséquences immédiates. Quand Merity vient lui parler de Meryn, elle veut la faire parler immédiatement alors que Meryn est dans la pièce…

Mkoll : Toujours égal à lui-même il sauve la partie. Je crois que c’est le personnage qui a le plus gros palmarès après Gaunt de toute la série.

Milo : Retour surprise de Milo qui a grandit et qui est devenu un vrais soldat, a la grande surprise de Mkoll. Il me fait plus penser a un illuminé toucher par la fois qu’a un vrais soldat mais bon…

Conclusion

Le livre conclus bien la série et donne des réponses a toute les questions. Je dirais que la boucle et bouclé at qu’il faut s’arrêter la. Mais la boucle était déjà bouclé après le cycle précèdent et ça aurait pu s’arrêter a se moment la aussi.

Même si tout n’est pas cohérant avec l’univers 40K je trouve que la série est une bonne approche de l’univers. Il ne faut pas oublier que la série est la depuis plus de 20 ans et qu’a l’époque l’univers n’était pas autant définit que maintenant.
C’est d’ailleurs marrant de voir que plus l’auteur s’approche de 40k et plus il s’éloigne des fantômes.

Il y’a un défaut que j’ai trouvé tout au long de la série sauf dans les derniers volumes peut être c’est qu’Abnett ne sait pas tuer proprement ces personnages…
La plupart des personnages important se font tuer en quelques lignes sur un truc totalement imprévu, aucun n’a une mort héroïque ou même importante. Dans les derniers volumes ça change un peu et je trouve ça un peu mieux.

J’ai vraiment apprécié cette série et je la conseille a tout le monde.