La Bataille des Abysses

De Les Archives Infinies
Aller à la navigation Aller à la recherche

Avant-Propos

C’est le retour de Ben Counter dans la série l’Hérésie d’Horus, après un premier "galaxie en flamme" qui était d’un bon niveau, on espère que Ben va continuer sur ça bonne lancé (même si on sait tous qu’il va se prendre un peu les pieds dans le Warp).

L’histoire du livre

De tout temps la vengeance a été une bonne motivation. Ce livre nous plonge dans la premiere et unique mission du plus grand vaisseau de guerre jamais construit. Cette mission devait sceller le sort des Ultramarine en complément de la traitrise de Calth. Mais c’était sans compté le courage et l’obstination d’une poigner de loyaliste et l’incompétence d’un capitaine Word Bearer surement copain de promotion d’Eidolon

L’histoire avec un grand H

Sur l’astéroïde Thule faisant partie des chantiers orbitaux de Jupiter, le Fabricator général Kelbor-Hal est venu superviser le départ du Furious Abyss. Plus gros vaisseau jamais produit par le Mechanicus pour leurs allier Word Bearer, en vue d’une mission secrète ordonner par Kor Phaeron. Apres le départ du vaisseau, Kelbor-Hal sabote la station spatiale qui explosera juste après son départ détruisant toute preuve de la construction du vaisseau.

On notera le niveau de sécurité maximal du système Sol ou un vaisseau de guerre de classe inconnu plus gros qu’un vaisseau de classe Gloriana, parvient a faire la distance Jupiter point de saut sans être inquiété alors qu’un morceau des chantier orbital de Jupiter vient d’être pulvérisé.

Alors que le Furious Abyss fait route vers Macragge, le capitaine Hektor au commande du Fist Of Macragge fait lui aussi route vers le système de Macragge et avec lui 500 Ultramarine qui ont participé a la purge d’Arkenath.
Il répond à l’appel de leur primarque en vue de la campagne du système Veridian.
Mais leur route croise celle du Furious Abyss et ils se font éparpiller dans l’espace en ayant juste le temps d’envoyer un message d’alerte en direction de l’astroport Vangelis.

Sur l’Astroport Vangelis, le capitaine Cestus attend l’arriver du Fist Of Macragge qui doit le ramener sur Calth après une longue mission qui l’a éloigné lui et ça garde d’Honneur de ces obligations envers la légion.
Mais le Fist Of Macragge n’arrive pas et à la place un crie d’agonie psychique à presque tuer la totalité des astropath de la station.
L’éco du message fait presque exploser la station mais la rapidité de réaction du capitaine Cestus permet de sauver la situation et de couper les réacteurs avant que tout n’explose.

Pendant ce temps sur le Furious Abyss, le capitaine Zadkiel organise la suite de ça mission. Kor Phaeron l’a envoyé en mission suicide sur le monde d’Ultramar. Pendant que les Ultramarine seront sur Calth pour préparer la campagne Veridiane, le Furious Abyss doit arriver sur Ultramar et ça puissance de feu et son blindage doivent lui permettre de ravager la planète avant que les systèmes de défenses planétaire ne le détruise.

Mhotep de la légion des Thousand Sons, Brynngar des spaces Wolves et Skraal des World Eaters ont répondu a l’appel de Cestus qui compte monter une petite flotte pour aller voir ce qu’il est advenu du Fist Of Macragge et en savoir plus sur le crie qui a faillit détruire la station.
Pendant que Cestus expliquait son plan a ces nouveaux alliers, le reste de ça garde d’Honneurs étaient allé réquisitionner le Wrathful, un vaisseau en transite de la Flotte Saturnienne.
La flotte constituée du vaisseau de Mhotep, du Boundless, du Wrathful et de son escadre d’escorte partie donc à la recherche du Fist Of Macragge.

Ils ne trouvèrent pas de traces du vaisseau mais a la place une empreinte énergétique énorme qu’ils décidèrent de suivre.
Apres l’avoir rejoint ils se rendent compte a leur grand étonnement que c’est un vaisseau des Word Bearer, et Cestus decide de les contacté.
Et en réponse le Furious Abyss ouvre le feu et massacre l’intégralité de la flotte imperial sans subir le moindre dégât.
Seul le navire amiral et le Fireblade réussirent à s’enfuir, et le Furious Abyss passe dans le Warp.
Les loyalistes n’ont que deux solutions soit faire route vers Terra pour prévenir de la trahison des Word Bearer et laisser le Furious Abyss détruire Ultramar, soit rattraper le vaisseau et tenter de le mettre hors d’état en le prenant a l’abordage...

Bien entendu nos héros vont tenter le tout pour le tout et essayer de sauver Ultramar.
Mais les choses ne se passe pas bien, le Furious Abyss à lâcher une mine psioniques dans son sillage et son explosion détruit le champ Geller du Fireblade et le vaisseau est submerger par le Warp. Celui du Wrathful résiste mais une minime fluctuation permet à un démon de s’introduire sur le vaisseau.
Alors que le Fireblade irrémédiablement corrompu commence à tirer sur le Wrathful un combat s’engage pour empecher les démons infiltrer de désactivé le champ Geller.

Grace a l’intervention de Mhotep les démons sont renvoyer dans le Warp au grand mécontentement des spaces Wolves qui veulent l’exécuter pour sorcellerie.
Mais ce n’est pas le moment de se disperser, le capitaine du navire pense avoir trouvé une ouverture dans la défense du mastodonte ennemie.
En effet au court de l’affrontement précèdent un tir chanceux a endommager le circuit de refroidissement des moteurs et le vaisseau va devoir faire relâche pour réparer. Il est donc décidé d’envoyer un groupe d’assaut prendre le navire ennemi a l’amarrage.

L’infiltration se passe a peut prêt bien jusqu’au moment ou les World Eaters se souviennent qu’ils sont des fou furieux et commence à tout casser et déclenche les alarmes... A partir de la c’est un carnage… Les World Eaters et les Space Wolves s’en donne a cœur joie massacrant les Word Bearer et leur équipage mais petit a petit ils se font tuer. Il ne reste bientôt plus que le capitaine Skraal qui a réussit à s’infiltrer a bord du Furious Abyss et les spaces Wolves qui contrôle les docks.
Zadkiel decide de partir avant que les spaces Wolves ne puissent monter à bord.

La poursuite reprend et Zadkiel utilise tout se qui est en son pouvoir pour stopper les force loyaliste mais de son coté le sorcier Thousand Son repousse chacune de ces attaques.

Incapable de rattraper le vaisseau ennemi dans le Warp il ne reste plus qu’une solution désespérer pour Cestus : prendre d’assaut le vaisseau ennemi a la sortie du Warp en bordure du système de Macragge.

Apres cet ultime acte d’héroïsme et une course poursuite haletante dans le vaisseau ennemie ou les space marine loyaliste donne leur vie un par un pour permettre aux autres de poursuivre la mission. Brynngar finit par se jeter sur les réacteurs à plasma avec une bombe à fusion mettant définitivement un terme à l’odyssée du Furious Abyss et aux espoirs de Kor Phaeron d’une victoire facile.

Personnages

Légion des Ultramarines

Cestus, Capitaine, commandant de flotte, 7e chapitre, c’est le pire Ultramarine qui existe… Il ne suit pas les ordres, prend la pire décision a chaque fois, suis des visions et ce met en colère quand on lui dit que si on est logique on ne fait pas se qu’il fait. A coté de ça c’est le héro qui rate tout pendant 90% du livre mais parvient quand même à ces fins.

Légion des Word Bearers

Zadkiel, Capitaine de la flotte, et capitaine du Furious Abyss, un des favoris de Lorgar. Il est mégalomane et vois des ennemies partout surtout dans ces proches qu’il pense toujours être a deux doigts de lui planter un couteau dans le dos. Et il n’a surement pas tors.
Le fiasco de toute cette mission lui revient. Grandement.

Légion des Space Wolves

Brynngar, Capitaine, Ils ont réussit à nous livrer un space Wolves qui réfléchit moins qu’un World Eaters. Il boit, il se bat pour l’honneur pour s’amuser, il hait les Thousand Sons. Il a perdu son œil en sauvant Cestus il y’a de cela des années. Alors qu’au début du livre il est bourrus mais plutôt bon bougre, plus le temps passe et plus il devient violent et aigris et fait des cauchemars ou il voit un grand loup noir…
Il finira par succomber à la malédiction du Wulfen et a tuer tous ces hommes avant de racheter son honneur en détruisant le Furious Abyss.

Légion des Thousand Sons

Mhotep, Sergent et capitaine de la flotte, Waning Moon ; c’est la carte chance de l’équipe. Personne ne l’aime et comme tout bon psyker il est soumis au traité de Nikaea mais quand les démons sont la ou qu’il faut arracher une info a un prisonnier tous le monde détournent les yeux…. Sauf les space Wolves.
Il trouvera la mort dans un combat final avec un démon en utilisant la ruse et une grenade antichar.

Légion des World Eaters

Skraal, Capitaine contrairement au autre personnage du livre qui sont des caricature de leur légion, Skraal bien que souvent en colère essaie d’être réfléchit et posé. Il arrive même plusieurs fois à contenir ça colère pour la laisser éclater au moment venu. Un peu comme Bruce Banner pour Skraal le secret pour ne pas succomber a la rage c’est d’être toujours en colère.

La Flotte Saturnienne

Kaminska, Contre-amiral, Wrathful tout au long du roman elle est réticente et hostile envers le capitaine Cestus qui a réquisitionné son navire sans lui demandé son avis. On apprend la raison de son mécontentement vers la fin du livre. La flotte Saturnienne va être dissout et intégrer a l’armée imperial, et c’est ça dernière mission en temps que contre-amiral de la flotte.
Elle restera cependant fidèle jusqu’au bout mais ne sera pas récompenser et se fera exterminé par un démon qui la privera d’une mort digne au commande de son vaisseau.

Chronologie

Campagne de Cartis contre les Kobolite
3 ans avant : Campagne contre les Vektates d’Arkenath des xenos qui maintiennent en esclavages la population humaine du système.

Avancé du fluff

Surprise il y’a quand même une ou deux avancé fluffique^^.

Canon nova : le fameux canon nova de Battle Fleet Gothic a été mis au point par le Mechanicus et ça premiere version opérationnel est monté sur le Furious Abyss

Brazentooth : la fameuse hache a deux mains qu’utilisait Angron avant de récupérer Gorechild et Gorefather et qu’il a donné en cadeau à Lorgar traine dans le reliquaire du Furious Abyss

Le plan de Kor Phaeron : Comme nous le verront bientôt avec la bataille de Calth, les Word Bearer devait attaquer les Ultramarines sur Calth et les retenir le plus longtemps possible, tout cela en se débarrassant des membres de leur légion les moins susceptible de suivre l’Hérésie.
Mais c’était compté sans la haine de Word Bearer pour les Ultramarines, Kor Phaeron ne voulait pas les retarder mais les exterminé. Et pour cela le Furious Abyss devait attaque Ultramar pendent que le gros des forces ennemies étaient bloqué a Calth.

Pour cela il devait détruire la lune de Formasak pour précipité les débris sur Ultramar et en profité pour lancer quelques bombes viral et faire le plus de dégât possible.
D’après les calcule du mechanicus : 49% des défenses orbitale ; 75% de la flotte et 93% de la population allait mourir.
Au lieu de ça 40 spaces marines ont tué plus d’un millier de Word Bearer et leur suite…

quelques passages drôles

Apres il y’a quand même des passages savoureux
Antiges qui monte a l’assaut du Furious Abyss a la tête d’une escouade de World Eaters qu’il essai de contrôler pour finir par se lancer comme un fou au corps a corps et ce faire défoncer. Les ultramarines ne sont pas des pros du corps à corps

Saphrax le plus droit des porte-étendards qui ne connait que le garde a vous comme position et qui finit éparpiller contre la coque du Furious Abyss parce qu’un Word Bearer un peu zélé à fermer les tubes a torpilles avant que la navette d’assaut n’entre.

Ou encore Cestus qui reconnait qu’il y’a pas de scenario en répondant a la question quel est le plan : Y’en a pas en général les situations se résolvent d’elle-même.
— Tu n’es pas un techmarine. Comment penses-tu pouvoir éteindre le réacteur ? hurla Brynngar.
— J’espère qu’une solution se présentera d’elle-même, répliqua Cestus
— Et dire que les membres de la légion de Guilliman sont considérés comme des maîtres de la stratégie, dit Brynngar en partant d’un grand rire sonore.
— Foncer dans le tas est une stratégie pertinente, Space Wolf. J’aurais pensé qu’un Fils de Russ la trouverait familière.

Conclusion

Je vais être honnête avec vous, a ma premiere lecture du livre il y’a presque 10 ans je n’avais pas du tout aimé le livre. Je le trouvais totalement déplacer dans l’Hérésie d’Horus qui pour moi a l’époque devait être une série plus sérieuse que les publications habituel de la blacklibrary.

Maintenant avec le recule….

La bataille des Abyss inaugure les ouvrages spin-off de la série l’Hérésie d’Horus, il va y avoir plusieurs livre de ce genre par la suite plus ou moins bien écrit. Ça raconte une histoire qui se passe pendant l’hérésie mais qui n’aura pas vraiment d’influence sur le déroulement de celle-ci.

Je pense qu’il faut prendre ce livre comme on regarderait un film d’action des années 80 ou plus récemment Expendables pour les plus jeune. Un scenario qui tient sur un bout de feuille, des personnages caricaturaux au possible, et de l’action tout le long du bouquin.

Mais je pense que Counter aurait du en rester la. Le souci c’est qu’il a voulus faire passer des messages par exemple la différence de point de vue entre les Word Bearer et les loyaliste a propos de la fraternité. Les relations conflictuelles au sein des Word Bearer et les différents points de vue sur le Warp et la magie.
Et ça a été ça grande erreur.
Soit il fallait faire un livre plus sérieux sur la légion des Word Bearer et dans ce cas la expliqué pourquoi ils sont en concurrence entre eux. Ou un livre sur le conseil de Nikaea.
Soit tu écris ton Nanar et tu n’as pas besoin de justification, les méchants complotent contre les gentil et entre eux parce qu’ils sont méchants et les gentils réussissent tout parce qu’ils sont gentils ^^. Mais à trop vouloir en faire Counter a desservie son livre.

Ce n’est pas le pire livre de l’Hérésie d’ Horus, mais ce n’est pas un livre incontournable. Apres si on le prend pas au sérieux ça reste un bon roman de gare.

En conclusion Un bon Nanard quoi